parution 01 mars 2008  éditeur Panini Comics  collection Panini - DC Heroes
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Wonder Woman T1

Qui est Wonder Woman ?

Il y a un an, Wonder Woman a tué quelqu’un, et depuis plus trace d’elle… Un scénario indigeste, où l’on croise tous les ennemis de la belle, sauvé de la noyade par le superbe dessin de Terry Dodson.


 Wonder Woman T1 : Qui est Wonder Woman ? (0), comics chez Panini Comics de Heinberg, Frank, Dodson, Sinclair, McCaig
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2008

L'histoire :

Un jour, en affrontant un ennemi des plus coriaces, Wonder Woman est dans l’obligation de le tuer. Ce geste a plus d’impact que prévu sur elle, puisqu’elle disparait du jour au lendemain. Le temps passe et les crimes se multiplient. Le dernier en date est une prise d’otage dans un musée. Cette fois-ci, les preneurs réclament la présence de la super héroïne. Donna Troy décide de se parer de la tenue de Wonder Woman et de s’y rendre. Mais Sarge Steel, le directeur des affaires métahumaines, la prévient qu’ils veulent seulement voir Diana, l’originale. Donna se rend tout de même à l’intérieur et libère Steve Trevor, l’un des amis de Wonder Woman. Soudain, un guépard l’attaque, signe que Minerva n’est pas loin. Entourée par des félins de plus en plus nombreux, Donna se fait subtiliser son lasso et attraper avec Steve par Giganta. La jeune femme arrive cependant à faire lâcher prise à son ennemie d’une taille colossale, grâce à l’une de ses boucles d’oreille. Le combat semble s’éterniser mais la véritable Wonder Woman apparaît alors…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Est-il encore utile de présenter Wonder Woman, la super héroïne au short étoilé, au bustier mettant en valeur sa… personne et son lasso de la vérité ? En tout cas, c’est ce que doivent croire DC Comics, puisque ce tome nous récapitule les origines, les amis et les ennemis de la princesse Diana (pas celle de Galles, l’autre, celle des amazones). Scénarisée par Allan Weinberg, un habitué des séries télé (Grey’s anatomy, Sex and the city), l’histoire est assez déstabilisante, multipliant les flashbacks (mal placés) et les personnages. Certes l’intention est louable, mais la profusion de ces supers vilains nous fait perdre par moment le fil, tant et si bien que l’on ne sait plus qui Wonder Woman affronte. Les rebondissements sont grossiers et une désagréable impression de laisser-aller se fait sentir. L’ensemble échappe à la catastrophe grâce aux dessins de Terry Dodson, que nous avions découvert en France grâce à la série Songes. Ce dessinateur autodidacte conserve son trait si précis concernant la gent féminine… Ses héroïnes sont en effet de véritables usines à fantasmes ! A la fin du tome, on retrouve un court chapitre dessiné par Gary Frank, qui s’avère assez réussi mais d’un net cran en dessous par rapport aux précédents. Un album qui se regarde plus qu’il ne se lit, dommage…

ISBN 9782809403152