parution 05 janvier 2000  éditeur Semic  collection Semic Books
 Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Super-héros

Arcanum T1

Quand les forces éternelles du Bien et du Mal s'affrontent par le biais de la Magie, cela donne une série fantastique à la frontière du genre super-héroïque. Une production au visuel typique des années 90, mais un poil confuse.


 Arcanum T1, comics chez Semic de Peterson, Isanove, Parsons, Townsend, Weems, Llamas, Steigerwald, Livesay, Thibert, Galli, Liquid!, Smith, Hammond
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Semic édition 2000

L'histoire :

Ce numéro contient les épisodes suivants de la série : Arcanum #1/2, et #1 à #4 :
Les rues de Santa Monica, en Californie, sont le théâtre d'une course poursuite pas banale. Une guerrière, une créature ressemblant en tous points à un Golem et 2 hommes en armure pourchassent un homme à la chevelure blanche porteur d'une dague. Il se nomme Hawke et a à répondre auprès de ses poursuivants de l'assassinat d'une de leur amie. Acculé dans une impasse, il ne peut plus leur échapper. Même s'il est en infériorité, Hawke ne semble pas craindre de se battre, mais des pourparlers s'engagent...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Retour en 1997. Image Comics a pris son envol et développe une foule de projets. Parmi eux, Arcanum intègre le label Top Cow. C'est une série imaginée par Brandon Peterson, à qui l'éditeur avait confié précédemment le dessin de la mini-série Medieval Spawn/Witchblade, écrite par l'infatigable Garth Ennis. Et comme le hasard n'existe pas, cette création précédente laissait apparaître le personnage principal d'Arcanum. S'inspirant de son goût pour la magie et pour Dr Strange, Brandon Peterson imagine un monde contemporain qui abrite dans l'ombre un perpétuel conflit mystique : les forces du Mal œuvrent sans répit pour s'accaparer le pouvoir et par là même causer la fin de l'Humanité. Si le pitch est plus que déjà-vu, la galerie de personnages et l'action offrent leur lot de distraction. Quelques extraits de dialogue, façon insert de pages de roman, amènent un peu d'originalité à la narration. Pour autant, l'écriture reste un peu décousue et il faut pouvoir raccrocher les wagons d'une intrigue artificiellement rendue complexe, alors qu'elle ne repose que sur quelques axes des plus simples. Côté visuel, Brandon Peterson s'est entouré d'une myriade d’artistes pour compléter son travail visuel. A noter la présence constante de Richard Isanove, qui a encré et colorisé une grande partie de ces épisodes introductifs. La série part donc sur des bases un peu bancales. Si elle s'avère distrayante, car elle reste agréable à lire, elle ne marque pas pour autant les esprits et manque un peu de profondeur.

ISBN 9782914082013