parution 01 novembre 2008  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Horreur Adaptation

Warhammer 40.000 T3

Tonerre de sang

Alors que la base est envahie par les Orks, un colonel humain est capturé. Entre un scénario quasi absent et un dessin des plus laids… une aventure bourrine dispensable !


 Warhammer 40.000 T3 : Tonerre de sang (0), comics chez Soleil de Edginton, Abnett, Lapham, Aeronik
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2008

L'histoire :

Dans le désert de Tallarn, les terribles Orks Xénos attaquent l'usine-ruche Senshu et livrent un combat acharné contre les forces de défense. Le colonel Izraell Honor Castillan essaie tant que bien mal d'éviter la déroute de sa compagnie, mais il se rend à l'évidence et commence à fuir. Les explosions se multiplient à l'intérieur de la base et suite à l'une d'elles, il chute dans les égouts. Les Orks ont bel et bien remporté la victoire et comme à chaque bataille, ils ne font aucun prisonnier. Dans sa malchance, le colonel tombe juste à côté d'une patrouille traquant les derniers survivants. Mais l'un des deux Orks le renifle et ne lui trouve pas l'odeur d'un humain, il pense même qu'il s'agit d'un grand grot. Normal car le gradé est imprégné des substances chimiques contenues dans les égouts de la base, d'où la confusion ! Izraell est alors fait prisonnier, mais le militaire refuse de faire office de viande froide dans un futur proche. Il saisit une arme…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L'adaptation en bande dessinée d'un des fleurons des jeux de plateaux se poursuit avec une histoire s'étalant sur pas moins de deux tomes ! La paire de scénaristes (Edginton et Abnett) nous offre pour la 3e fois un scénario aussi épais qu'une biscotte et à l'instar de celle-ci, il craque aux premiers rebondissements. Si le récit de ce colonel prisonnier des Orks aurait pu être palpitant… il n'en est rien. Cela doit-il être imputé à l'aspect beaucoup trop bourrin du titre ? Les humains sont des bourrins, les Orks sont des bourrins, on en vient à conclure que les scénaristes doivent être des bourrins. En plus, rajoutez des dialogues simplistes et des onomatopées omniprésentes et vous obtenez un tome méga-poussif. Les dessins sont réalisés cette fois-ci par un seul auteur, Daniel Lapham, qui fournit une performance légèrement supérieure à celle du volet précédent. Il n'y a pas de mal, me direz-vous. Malgré tout, l'ensemble est assez laid, on ne voit pas grand chose et le découpage de l'action est souvent difficile à suivre. Encore une mission réussie pour Warhammer 40000 qui arrive à chaque fois à nous surprendre par tant de médiocrité. Espérons que la conclusion de l'histoire du colonel Izraell relève le niveau… mais si vous voulez un scoop, cela tient du fantasme.

voir la fiche officielle ISBN 9782302004696