parution 26 août 2016  éditeur Urban Comics  collection DC Renaissance
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Batman et Robin T5

La brûlure

Des révélations sur les origines de Double-Face et un retour sur les premiers pas de Grayson en tant que Robin. Voici le menu de ce cinquième tome agréable à lire mais sans coup d'éclat...


 Batman et Robin T5 : La brûlure (0), comics chez Urban Comics de Tomasi, Gray, Mahnke, Gleason, Kalisz, Aviña
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2016

L'histoire :

L'album contient les deux récits suivants :
- La brûlure : Les familles criminelles sont actuellement en ébullition et préparent un mauvais coup. Elles ont décidé d'unir leurs forces pour mettre à bas les freaks qui leur ont mis des bâtons dans les roues depuis tant d'années. Numéro un sur leur liste : non pas Batman mais bien Double-Face. Celui-ci ayant été « créé » par Erin McKillen, qui l'a défiguré et tué sa femme, il semble normal aux yeux des familles que ce soit à elle de les débarrasser de lui. Les membres du clan McKillen en ont, de plus, assez qu'Erin dirige la famille depuis l'Irlande, où elle se cache de Double-Face. Mais voilà, les forces de police ont eu vent de la venue de l'héritière à Gotham et, après qu'ils aient échoué à l'arrêter, la nouvelle du retour d'Erin à Gotham parvient rapidement à Batman mais aussi à Double-Face. Mais c'est Batman qui parvient à l'intercepter en premier et à la placer derrière les barreaux. S'en suit alors une confrontation entre Erin et une vieille connaissance à elle, Bruce Wayne...
- Semaine un : En fouillant le manoir, Bruce trouve un paquet laissé par Damian. Une note sur la boite précise que son contenu est destiné à Dick Grayson, en retour de la fois où le premier Robin aurait fait à Damian le récit de sa première semaine en tant que partenaire de Batman. Bruce convoque Dick et lui demande ce qu'il a bien pu raconter à son fils. Dick commence alors à raconter leur premiers pas ensemble, de son point ce vue. Tout commença par une intervention au cours de laquelle Dick, pressé par Batman de ne pas se mêler au combat, entend un criminel évoquer un braquage prévu le lendemain par un dénommé Tusk...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Peter J. Tomasi continue tranquillement son run sur la série Batman & Robin et les secousses provoquées par l'abrupt décès de Damian commencent à peine à s'estomper. Bruce est bien entendu toujours bouleversé mais le devoir l'appelle. Ce tome contient donc deux récits mais fait la part belle au premier, La brûlure, récit entrecoupé de nombreux flash-backs et suivant le personnage de Double-Face. Vilain charismatique, ancien allié et actuel ennemi de l'homme chauve-souris, Double-Face voit ici ses origines revues à la sauce New 52. Le jet d'acide ayant créé le personnage que l'on connait n'a plus lieu en plein procès mais bien... On ne vous en dira pas plus afin de vous laisser la surprise mais disons-le tout net, si la genèse de Double-Face prend un tournant plus moderne et plus glauque, la mise en scène de certaines planches déçoit un petit peu. Les réactions de certains personnages paraissent un peu tièdes au vu des événements qui surviennent et on a du mal à percevoir une véritable détresse chez Harvey Dent. Sa rencontre avec sa femme, chez leur ami Bruce, tout comme ses agissements en tant qu'avocat de la défense mettent en scène un Dent arrogant et un peu trop macho pour que l'on ressente une réelle sympathie pour celui qu'était Double-Face et c'est sans doute ce qui vient entacher l'aspect tragique de l'affaire. La deuxième histoire, Semaine un, présentée à l'origine dans un annual, fait le boulot, sans plus. Elle ne met pas particulièrement en exergue les qualités ou défauts d'un personnage et on se demande un peu, au terme de la lecture, ce que l'on est censé en tirer une sympathique distraction. Les dessinateurs, Gleason et Mahnke, font un bon travail, efficace et sans esbroufe. Un tome solide mais qui aurait pu être bien plus avec un peu plus d'attention quant à ses détails.

voir la fiche officielle ISBN 9782365778909