parution 17 avril 2013  éditeur Urban Comics  collection DC Renaissance
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Policier Super-héros

Batman – New 52, T2

La nuit des hiboux

Les Ergots s’abattent sur Gotham et sur les notables de la ville. Bien évidemment, Bruce Wayne est l'une de leurs cibles. Saura-t-il survivre aux assassins de la Cour des hiboux ? Une conclusion de saga haletante !


 Batman – New 52, T2 : La nuit des hiboux (0), comics chez Urban Comics de Snyder, Tynion IV, Becky Cloonan, Clarke, Capullo, Glapion, Albuquerque, Fabok, FCO Plascencia, Steigerwald, McCaig
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2013

L'histoire :

Longtemps, Bruce Wayne a cru que la Cour des hiboux n'était qu'une comptine. Il n'en est rien puisque cette guilde d'assassins a infiltré toutes les strates de Gotham et s'apprête à envahir la ville au grand jour. Batman, qui a échappé de peu à la mort, est reclus dans son manoir, avec Alfred à ses côtés. Alors qu'il fait nuit noire, la bâtisse est attaquée par les Ergots, nom donné aux assassins de la guilde. Le majordome de Bruce se réfugie dans la Batcave alors que son maître offre une résistance de haute volée. Très vite, le milliardaire rejoint la grotte, poursuivi par une meute d'Ergots. Avec l'aide d'Alfred, Bruce trouve le temps de porter une armure mécanique. Celle-ci lui permet de vaincre un grand nombre d'assassins mais alors que Bruce offre une belle opposition, les autres notables de Gotham sont tués les uns après les autres. Batman en appelle à l'aide de tous ses alliés présents en ville...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Depuis son arrivée sur la série Batman, Scott Snyder est passé d'un scénariste prometteur à confirmé. Après l'excellent diptyque Sombre reflet, l'auteur a profité du vaste reboot des séries DC Comics pour introduire la Cour des hiboux, des ennemis inédits à Gotham. Au travers du premier opus, Scott Snyder a mis en place une histoire millimétrée où le héros ressort désorienté de sa confrontation avec les fameux Ergots, assassins de la Cour des hiboux. La lecture était immersive et extrêmement aisée pour les lecteurs débutant dans le Bat Universe. Pour La nuit des hiboux, Scott Snyder lance le grand affrontement entre les Ergots et Batman. Les assassins partent éliminer les grands noms de Gotham dont bien évidemment Bruce Wayne, véritable identité du Dark Knight. Durant une première grosse moitié de l'album, nous suivons cette confrontation spectaculaire et trépidante avec un intérêt certain. Si la conclusion manque peut être un peu d'impact, elle reste très bonne. La seconde partie de cet opus propose des épisodes qui sortent un peu de la trame principale pour offrir un éclairage différent sur certains personnages comme Harper ou le père d'Alfred. La totalité est plus ou moins réussie mais dans la globalité, l'expérience de lecture reste intéressante. Greg Capullo nous avait enchanté sur le premier volet en délivrant une prestation à la qualité grandissante. L'ancien marathonien de Spawn (il a réalisé plus de 80 épisodes !) n'illustre pas la totalité des épisodes. En effet, durant la première moitié il est secondé le temps d'un chapitre par Rafael Albuquerque. Le résultat n'est pas aussi bon et dénote vraiment avec le trait fin de Capullo. Dommage car on retrouve le dessinateur ibérique un peu plus tard dans le recueil et il s'avère à ce moment là plus inspiré. Urban Comics a du se triturer l'esprit au moment de sélectionner les épisodes présents au générique de ce second tome. Les exactions de la Cour des hiboux ont en effet eu un véritable écho dans tout l'univers des séries affiliées au Bat Universe. Certains chapitres comme ceux consacrés à Nightwing ne sont du coup que disponibles dans la revue Batman Saga. Un complément loin d'être inutile si l'on veut comprendre tout l'impact de la fameuse Nuit des hiboux. Au final, voici un second volet qui mérite le coup d’œil et qui clôt cette première ère du renouveau de Batman. La prochaine s'annonce d'ores et déjà merveilleuse avec l'arrivée du redoutable Joker...

voir la fiche officielle ISBN 9782365772068