parution 24 mai 2013  éditeur Urban Comics  collection Vertigo Classiques
 Public ado / adulte  Thème Mondes décalés, Chronique sociale, Guerre, Thriller

DMZ – Edition Hardcover, T8

Cœurs et esprits

La DMZ n'en finit plus de connaître des groupuscules prêts à tout mettre à feu et à sang pour prendre le pouvoir, l'élection de Delgado viendra t-elle changer quelque chose ? Un nouveau volet tout en tension !


 DMZ – Edition Hardcover, T8 : Cœurs et esprits (0), comics chez Urban Comics de Wood, Burchielli, Kelly, Cox, Leon
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Dans la DMZ, chaque personne a un passé plus ou moins meurtri. Certains étaient autrefois policiers ou pompiers à New-York et le jour du soulèvement fut douloureux pour ceux qui ont toujours promis de protéger leur cité. A présent, des réunions ont lieu et leur permettent d'évoquer ses souvenirs désagréables, de véritables thérapies de groupe, en somme. De ses êtres meurtris nait la volonté de provoquer une nouvelle insurrection dans la DMZ et ainsi, de ramener l'ordre disparu. Solidaires et armés, ces individus en décousent avec les rebelles et cherchent un moyen d'étendre leur territoire. Alors qu'un jour, ils explorent un immeuble, ils entendent le bruit d'un hélicoptère. Sans attendre, ils se ruent sur le toit et voient que l'appareil appartient à Liberty News. L'un des types tire dessus au bazooka et fait mouche...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Brian Wood offre avec ce huitième opus de DMZ une lecture toujours aussi savoureuse. L'histoire s'ouvre sur le quotidien d'un homme qui a vécu les événements menant à la création de la zone démilitarisée : un véritable enfer. Il était un homme de loi et a vu tous ses proches disparaître dans ces jours maudits. Depuis, il a rejoint un groupuscule où le bourrage de crâne et la manipulation vont le mener au désespoir. Durant les trois premiers épisodes de cet album, le scénariste opte pour la proximité avec un personnage aussi trouble que perdu. Cette mini-saga bénéficie des dessins de Ryan Kelly, un des fidèles illustrateurs de Wood, qui dans un style différent fonctionnent assez bien. Ensuite, le récit remet Matty Roth sur le devant de la scène. Le journaliste perd petit à petit pied depuis que Delgado a accédé au pouvoir et sa neutralité journalistique n'est plus qu'un lointain souvenir. Wood a le don pour tenir ses lecteurs en haleine. La série reste ainsi d'une grande qualité depuis ses débuts. Là encore, le visuel créé par Riccardo Burchielli dans la seconde partie de l'album renforce un peu plus cette sensation perpétuelle de guerre civile, de celle où tout peut basculer d'un moment à l'autre. Captivant.

voir la fiche officielle ISBN 9782365772884