parution 18 janvier 2019  éditeur Urban Comics  collection Urban Indies
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Horreur Independant

Moonshine T2

Lou Pirlo est un tornado qui est tombé amoureux de la fille d'un «client» récalcitrant. Mordu par une bête, il devient désormais un monstre. En fuite avec sa douce, survivra-t'il ? Un second tome moins intense et qui nous interroge sur la suite possible.


 Moonshine T2, comics chez Urban Comics de Azzarello, Risso, Rossi
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2019

L'histoire :

Lou Pirlo rêve. Il se souvient de son enfance, bien avant qu'il ne devienne porte-flingue d'un mafieux. Il rêve d'une histoire qui le terrifiait parce qu'on lui avait dit que s'il restait un enfant, il serait mangé et qu'en grandissant, c'est lui qui mangerait les enfants. Lorsqu'il se réveille, il ne comprend pas pourquoi il se trouve dans un wagon à bestiaux, entouré de pécores en guenilles. Délia, une femme aussi belle qu'elle semble impassible, veille sur lui. A l'écart des autres, elle observe, silencieuse. C'est elle qui a récupéré le torpedo, après qu'il ait été mordu par un Loup-Garou qui sévit dans la région. Ce monstre est un fils de la famille Holt, qui fait fortune en fabriquant un whisky au nez et à la barbe des fédéraux car le pays est sous le régime de la prohibition d'alcool. Et Lou avait été chargé par son boss de faire plier cette famille pour qu'elle alimente le réseau New-Yorkais. Rien ne s'est passé comme prévu et les coups de feu ont pris la suite de négociations qui n'ont jamais été d'amiables. Mais la famille Holt dispose en quelque sorte d'un moyen hors du commun d'infliger des dégâts mortels à qui veut s'en prendre à eux : Enos, qui est en réalité un Loup-Garou que sa sœur Tempest manipule à l'envie. Dans l'affrontement qui a eu lieu, Lou en a fait les frais. Désormais en fuite vers la Nouvelle-Orléans, survivra-t-il à sa blessure ? Pourra-t-il longtemps se cacher aux yeux de son boss et au reste de l'humanité ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le premier tome de la série avait partagé le lectorat. D'un côté, les enthousiastes, dont nous faisions partie, et de l'autre, ceux plus sceptiques, qui ne goûtaient pas trop à ce mélange de saveurs à base de whisky frelaté et d'histoire de Loup-Garou. Ce second tome, maintenant que le décor et sa galerie de personnages sont installés, nous a laissé une curieuse impression. Passé l'effet de surprise, on s'aperçoit que Brian Azzarello reprend le thème de la famille, qu'il avait si puissamment décliné dans 100 Bullets. Oui mais voilà, ça prend cent fois moins bien. Il faut bien le reconnaître : le sort des familles redneck, qui fuyant les flics, qui devant échapper à la vendetta et qui devant gérer métamorphoses et blessures, nous indiffère bien plus que celui des 13 familles de sa série culte précitée. Certes, les dessins d'Eduardo Risso restent au top, certes, l'action et les rebondissements amènent du rythme, mais cette fois-ci, c'est le fond de l'histoire et son développement qui nous interrogent puisqu'ils n'arrivent plus vraiment à nous passionner. Certes, il y a la dramaturgie, le rôle trouble des femmes, tentatrices et à la fois manipulatrices, d'autres thèmes encore, propres à l'histoire US, comme le racisme et les mœurs pour le moins rudes dans les campagnes US de l'époque qui semblent finalement répondre à la violence et la misère des grandes villes mais ces épisodes #7 à #12 laissent une impression de décousu. Ce qui nous a le plus déçu, c'est aussi l'absence de tension. Il ne nous reste plus qu'à attendre la suite et ce qu'elle réserve. Finalement, si on ne sait pas vraiment comment Lou pourra s'en tirer, on se pose aussi désormais la même question en ce qui concerne la voie choisie par le célèbre scénariste de la série...

voir la fiche officielle ISBN 9791026814146