parution 10 avril 2015  éditeur Urban Comics  collection Urban Indies
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Independant

The Sixth Gun T4

Les frères de Penance

Une ville maudite aux habitants mutilés et un groupe de fanatiques prêts à tout pour déclencher l'apocalypse. Un programme terrifiant pour un tome qui joue avec nos nerfs !


The Sixth Gun T4 : Les frères de Penance (0), comics chez Urban Comics de Bunn, Crook, Hurtt, Crabtree
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Drake et Becky ont été séparés l'un de l'autre après l'attaque de leur train par les troupes du général Hume. A la recherche de Drake, Becky arrive dans la petite ville de Penance où elle ne passe pas inaperçue. En effet, les habitants de la ville présentent pour la plupart des difformités étranges et Maze, le shérif, semble être très intéressé par l'étrangère. Pendant ce temps, on découvre que Drake Sinclair est retenu prisonnier par les Chevaliers de Salomon, un ordre mystique opposé depuis des lustres aux Frères d'Abraham mais souhaitant, eux, employer le pouvoirs des six revolvers à des fins funestes. Le chef du groupe, , propose à Drake de les rejoindre. Espérant protéger Becky le temps de trouver une échappatoire, Drake joue un double jeu mais réussira-t-il à dissimuler ses véritables intentions plus longtemps ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Alors que les précédents tomes de la série nous avait un peu laissés sur notre faim, en délaissant ses principaux protagonistes ou encore en quittant l'ambiance far-west qui nous avait principalement séduit au début, ce quatrième volet revient en forme en suivant justement Becky dans sa recherche de Sinclair. Une recherche qui l'amène à visiter la sordide bourgade de Penance, une ville pas encore fantôme mais qui mériterait de l'être. Cullen Bunn distille ici une ambiance encore plus malsaine que dans les albums précédents (si, si, c'est possible) en débarquant Becky dans une ville dont les habitants dégénérés mettront Becky sur la piste de Sinclair. Bourré d'action et de moments « bad-ass », Le récit se permet même d'offrir au lecteur un petit trip de narration visuelle au détour d'un épisode, en milieu de tome, que l'on vous laissera découvrir. Cullen Bunn joue aussi sur les conventions avec Becky, personnage féminin fort et réellement écrit en tant que tel (comprendre par là que l'auteur ne s'est pas contenté d'écrire un héros masculin classique en l'illustrant comme une femme). Brian Hurtt et Tyler Crook offrent toujours la même qualité – excellente – au niveau des illustrations et entre les double-pages et autres explosions en passant par les « freaks » de la ville de Penance, c'est toujours un régal pour les yeux. Ce tome n'échappe cependant pas à un problème déjà observé dans The Sixth Gun qui est celui de la multiplication des factions en présence et des sous-intrigues. Cette fois-ci, ce sont les Chevaliers de Salomon qui entrent en piste. Ancien acolytes de Drake (qui semble avoir été de tous les mauvais coups pendant au moins deux décennies), ces chevaliers viennent s'ajouter à l'Ordre de l’Épée d'Abraham, aux fidèles du général Hume et aussi à une quatrième force faisant son entrée à la fin de ce tome. Cela commence à faire beaucoup et il est souvent nécessaire de se référer aux précédents opus pour mieux comprendre les enjeux de ces différents conflits. Une dernière remarque : une erreur de traduction assez importante inverse, à un moment, l'ordre d'une action. Disons simplement que la différence entre « feed to » et « feed with » se situe au niveau de qui nourrit qui (les lecteurs de ce tome trouveront)... The Sixth Gun est un comics des plus narrativement ambitieux du moment et sa conclusion, au terme de neuf albums– le dernier restant à paraître aux Etats-Unis – permettra sans doute d'avoir un avis plus tranché, certainement pour le meilleur. Mais, d'ici là, The Sixth Gun poursuit sa lente et inexorable marche vers l'apocalypse et l'aventure est belle, alors pourquoi hésiter ?

voir la fiche officielle ISBN 9782365776523