parution 17 janvier 2018  éditeur Delcourt Tonkam  collection Seinen
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Guerre Seinen

Sous le ciel de Tokyo T2

La guerre est arrivée jusqu’au ciel de Tokyo que Shirakawa et Ishimoto vont défendre à tout prix pour protéger leur famille. Drames, autocritique, absurdité du conflit... Les quotidiens des civils et des militaires se mêlent dans ce final touchant.


 Sous le ciel de Tokyo T2, manga chez Delcourt Tonkam de Takizawa
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Shirakawa effectue un vol d’essai pour l’armée de terre dans l’un des rares B-17 que l’armée japonaise a réussi à récupérer aux américains. Soudain, un avion de la marine japonaise s’amuse à le raser et, grâce à sa vitesse, lui coupe le bout d’une aile ! Le pilote n’est autre qu’Ishimoto, qui se fait ensuite réprimander par son supérieur car il fait preuve de trop de fougue. Le jeune homme se défend en arguant que les soldats japonais n’abattront jamais les avions ennemis sans cela, et que c’est grâce à eux que l’armée de terre a pu récupérer ces appareils. Ils auraient dû les leur donner : avec ces engins, son escadron pourrait défendre seul le ciel de Tokyo ! Un an plus tard, en décembre 1944, Ishimoto n’est plus aussi fanfaron : l’armée américaine attaque désormais avec des B-29 qui montent jusqu’à 10 000 mètres d’altitude, un palier que les chasseurs japonais ne peuvent atteindre. L’un de ses collègues trouve qu’il se ramollit depuis qu’il s’est fiancé…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Suite et fin du diptyque. Shirakawa, dont l’activité de pilote d’essai l’avait éloigné du front, voit la guerre se rapprocher peu à peu. Les américains pouvant maintenant survoler Tokyo, la relative tranquillité du quotidien laisse place à des sujets un peu plus graves. L’histoire se concentre donc plutôt sur les pilotes cette fois, et moins sur la vie des civils au jour le jour, si ce n’est pour montrer les dégâts qu’ils subissent directement désormais. Il faut dire que les batailles aériennes s’intensifient, et se déroulent au-dessus des habitations. Les blessures et la mort font désormais partie du quotidien des militaires et des civils, et la famille de Shirakawa n’échappe pas à la règle. Même si ce dernier n’est que pilote d’essai et n’est plus censé participer aux combats, il est tout de même parfois obligé d’y prendre part, tout comme le petit ami de la sœur de sa femme qui est quant à lui directement affecté à la défense de la ville. Pour autant, cette fois encore ce ne sont pas les combats qui sont au centre de l’œuvre, mais bien les protagonistes. Il s’agit de voir comment ils subissent et ressentent ce qui leur arrive, et comment ils font face à cette situation tant bien que mal. Ce second opus est donc aussi bien plus poignant que son prédécesseur, surtout que l’absurdité de certaines morts mises en scène met d’autant plus en exergue celle de la guerre. Au dessin, les planches également ont un peu plus d’impact, et on sent que l’auteur tient mieux en main ses personnages. De plus, la mise en scène sait être touchante quand cela s’avère nécessaire, avec délicatesse et sans pathos inutile. En conclusion, ce deuxième tome confirme et consolide notre avis sur cette courte série : un titre de qualité, à ne pas rater !

voir la fiche officielle ISBN 978241300860