parution 01 juillet 2009  éditeur Glénat  collection Glénat shonen
 Public enfant / ado / adulte  Thème Aventure - Action, Humour Shônen

One Piece T50

Le combat entre Luffy et Moria touche à sa fin mais le lever du Soleil risque de décimer tout le monde avant que les ombres ne soient libérées ! 50 tomes et la série sait toujours nous passionner, et nous faire rire et pleurer dans un même chapitre !


 One Piece T50, manga chez Glénat de Oda
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©ONE PIECE © 1997 by Eiichiro Oda / SHUEISHA Inc. édition 2009

L'histoire de la série :

Monkey D. Luffy est un jeune garçon en adoration devant les pirates et plus particulièrement devant Shanks, son idole qui n'a pas hésité à sacrifier son bras pour le sauver. Devenu grand, il rêve de suivre les traces de Shanks et devenir le seigneur des pirates en trouvant le légendaire trésor de Gold Roger : One Piece. Il est aidé dans sa tâche par le pouvoir d'un fruit du démon, fruit maudit qui en échange d'une caractéristique spéciale (force, forme animale, etc.) rend son possesseur incapable de nager. Il recrutera son équipage au fil des rencontres : Zorro, un redoutable chasseur de pirates acquis à sa cause qui se promène avec 3 sabres , Nami, navigatrice hors pair, Pipo, couard au grand coeur, Sandy, le cuistot séducteur amateur de Kung fu ou encore Tony Tony Chopper, un demi-humain demi-cerf, médecin de son état ! Sa route ne sera pas de tout repos car règnent sur les mers de terribles pirates aux pouvoirs surprenants, sans parler de la marine qui les chasse. Luffy et son équipage, à bord du pittoresque Vogue-Merry, pourront-ils faire face aux redoutables pièges de la route de tous les périls ? Cette mer intérieure sur laquelle règnent les 7 capitaines corsaires leur réserve bien des surprises...

L'histoire :

La situation semble critique sur Thriller Bark : Moria a avalé toutes les ombres des créatures de l’île et le Soleil est en train de se lever, annonçant pour très bientôt une funeste fin à ceux-ci. Pourtant, alors que tous paniquent, l’équipage de Luffy garde confiance et Zorro annonce même que l’affrontement est déjà gagné ! Mais si Luffy semble avoir définitivement pris le dessus sur son adversaire, encore faut-il qu’il finisse de le terrasser avant que la lumière ne les atteigne ! A chacune de ses attaques, de nombreuses ombres sont vomies par Moria mais cela ne suffit pas encore : le monstre réplique en enfermant le capitaine au chapeau de paille dans une grosse boîte qu’il piétine juste après. A son grand étonnement, Luffy se relève pourtant intact ! Rien d’étonnant néanmoins pour celui qui a mangé un fruit du démon qui a transformé son corps en caoutchouc. Luffy enchaîne alors les attaques surpuissantes au détriment de son propre corps et Gekko Moria s’effondre enfin, relâchant le reste des ombres qu’il avait avalées. Mais il est déjà trop tard et Zorro, Nico Robin et Sandy se désintègrent sous les rayons de lumière…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le cycle sur Thriller Bark voit dans ce cinquantième tome sa conclusion, avant que l’histoire n’entame un nouveau virage après une courte transition. Si la fin du combat entre Luffy et Moria apporte son lot de surprises, c’est pourtant la partie qui s’en suit qui nous accroche le plus avec l’arrivée d’un nouvel ennemi inattendu (et surpuissant) alors que l’équipage est presque entièrement hors de combat, ainsi que le flash-back sur Brook qui se révèle quant à lui des plus émouvants. Celui qui ressemblait à Ozzy Osbourne avant de devenir un squelette se remémore en effet ses dernières aventures en tant qu’être vivant aux côtés de ses compagnons d’équipage jusqu’à ce que ces derniers ne trépassent. Après cette partie tristement bien mise en scène, l’auteur repart dans une nouvelle direction dont le prochain tome nous apportera plus d’informations, vu qu’il ne s’agit ici que des toutes dernières pages : de retour à Redline, les aventuriers vont faire la connaissance d’une jolie petite sirène… Graphiquement abouti, comme d’habitude, on ne pourra déplorer à propos de ce tome que la qualité de l’édition en elle-même qui, bien que relativement correcte, possède tout de même quelques défauts imposants, le pire étant que la plupart des pages sont coupées bien trop près du bord des planches, à tel point que de nombreuses bulles et dessins se retrouvent légèrement tronqués. Un très bon cinquantième volume pour l’une des rares séries à continuer de proposer une qualité aussi élevée après autant de chapitres. A ne pas manquer.

voir la fiche officielle ISBN 9782723470346