parution 15 juin 2004  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action, Thriller Seinen

Parasite T9

Le piège contre les parasites est en place. Les humains vont-ils réussir à prendre l'initiative dans ce combat ? Est-ce la fin du cauchemar pour Shin'Ichi ?


 Parasite T9, manga chez Glénat de Iwaaki
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2004

L'histoire de la série :

Shin’ichi est un jeune adolescent japonais comme les autres, jusqu’au jour où il est attaqué par un étrange organisme extra-terrestre. Ce dernier tente de s’emparer du cerveau du jeune homme, mais Shin’ichi ne se laisse pas faire et le bloque dans son bras. Le parasite s’installe alors dans ce membre. Petit à petit, il va se révéler à Shin’ichi. Intelligent, le parasite va apprendre à communiquer, ce qui lui permet de développer une relation bien particulière avec son hôte. Il est également capable de prendre toutes sortes de formes et tout particulièrement des formes tranchantes, adaptées au combat… Shin’Ichi décide de baptiser le parasite « Migy », droite en japonais, puisqu’il habite son bras droit. Ce « duo » va découvrir bien assez tôt qu’ils ne sont pas seuls : d’autres parasites hantent la ville. Cependant, ces parasites ont réussi à prendre les cerveaux de leurs hôtes. Le résultat est un ensemble d’organismes anthropophages qui commettent des crimes d’une violence inouïe. Migy va défendre Shin’Ichi de ces parasites sanguinaires, car la mort de Shin’Ichi signifie sa propre mort. Mais Migy découvre peu à peu sa nature et les capacités de son organisme. Est-ce que Migy continuera à combattre les siens ? Et quel est le but des parasites ? La race humaine a-t-elle son mot à dire au travers de Shin'Ichi ?

L'histoire :

L’opération visant l’élimination des parasites ayant infiltré la mairie de Higashifukuyama est fin prête ! Les militaires comptent sur un détecteur et sur l’aptitude d’un tueur en série à déceler les parasites pour rayer cette menace du bâtiment gouvernemental. Grâce à l’utilisation de gros calibres, l’opération connaît un certain succès. Les militaires n’hésitent pas à faire feu sur les humains suspects afin d’atteindre leur objectif d’éradication. Toutefois, dès qu’ils sont confrontés à Goto, l’organisme hébergeant cinq parasites, les choses tournent au vinaigre car ce denrier est inarrêtable… Le bilan est donc mitigé, si des nombreux parasites sont effectivement tués, les pertes des militaires sont monstrueuses ! Le nombre de morts pèse sur la conscience de Shin’Ichi, que l'inspecteur Hirama a tenu a avoir sur les lieux de l'opération. Il sombre alors dans la déprime, d'autant plus que Goto l’a aperçu lors de l’opération militaire et a déclaré vouloir le tuer. Notre héros est au bord du gouffre lorsque Satomi, son amie, vient à son secours. Elle va lui donner suffisamment de courage pour au moins essayer de faire face à Goto, prélude au combat le plus épique de cette série…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Voici l’excellente suite des aventures de notre symbiose préférée : Shin’Ichi et Migy ! Ce volume, avant-dernier de la série, place la tension à son extrême. L’opération militaire apporte enfin une lueur d’espoir aux humains (mais à quel prix : les militaires tuant aussi bien humains que parasites !) et les intentions de M. Hirokawa, le maire, sont enfin révélées. Pour finir, le combat entre nos héros et Goto crée un suspense intenable. Le scénario continue donc dans la lignée de la série, combinant à une histoire originale et bien ficelée une action au rythme soutenu. En conséquence, on dévore le volume… Le dessin est lui aussi toujours de qualité, l’originalité des parasités aidant. Par contre les décors sont beaucoup plus vides, ce qui est un peu normal puisqu’une bonne moitié des actions se déroulent dans un parking ou dans la mairie. Dommage également que les personnages aient des visages aussi carrés, mais cela fait partie du trait de M. Iwaaki. En tout cas Parasite est une série à ne pas rater, du moins pour ceux que la vue du sang ne dégoûte pas.

voir la fiche officielle ISBN 9782723445047