parution 01 septembre 2008  éditeur Panini Comics  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Historique Seinen

Sidooh T8

Gen se présente devant Kanbee Segawa pour s'ouvrir le ventre mais l'homme ne va pas le laisser faire. Un tome de transition au parfum sentimental.


 Sidooh T8, manga chez Panini Comics de Takahashi
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2008

L'histoire :

Gen ayant perdu son combat contre Segawa, il passe la nuit seul dans la forêt pour se préparer psychologiquement à s’ouvrir le ventre le lendemain. Le jour dit, les compagnons et le frère du jeune homme l’attendent devant la demeure en se demandant s’il aura vraiment le cran de venir. Cependant, Gen est bien décidé à le faire et se présente au seigneur Segawa sans dire adieu à ses amis. Il lui confie le Kaishaku et, avant que cela ne commence, Segawa demande à Gen pourquoi il ne s’est pas enfui. Le jeune homme lui rétorque alors qu’il doit le faire pour ne pas salir l’honneur de son frère. Puis, il prend son sabre à deux mains et se l’enfonce dans le ventre. Heureusement, Segawa l’arrête avant que la lame n’ait pu pénétrer profondément et le désarme. Celui-ci lui demande alors de ne pas gâcher sa vie et lui suggère de mourir pour une raison qui en vaille la peine, comme la montagne d’Aïzu. Puis, il envoie Gen pêcher avec des enfants et le jeune homme réalise que l’un d’eux est une petite fille sourde…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A l’instar du volume précédent, il ne se passe pas grand-chose dans ce nouvel opus : il n’y a pas de combat intense ni de véritable suspense. Ko réalise qu’il a des sentiments pour Muzo et l’intérêt que porte Gen à Kikuno pourrait lui aussi s’apparenter à de l’amour. De plus, chacun des membres du Byakurentaï s’installe tranquillement à Aïzu en mettant de côté le travail d’assassin et en menant une vie simple et ordinaire. Cependant, cela n’est qu’une trêve dans l’histoire des deux frères puisque les conflits politiques se répandent de plus en plus dans tout le pays et, déjà, des combats violents se font sentir. Heureusement, les graphismes ne bénéficient pas de cette baisse de régime et sont toujours de très bonne qualité, le manque d’originalité du découpage étant mis à part : le trait est précis et appuyé, le tramage et l’encrage sont soignés, les décors particulièrement travaillés et les personnages ont un design réaliste. Malgré le manque de tension, ce volume reste intéressant et on attend la suite avec beaucoup d’espoir.

voir la fiche officielle ISBN 9782809403800