parution 07 mars 2012  éditeur Soleil  collection Soleil J-Video
 Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Aventure - Action Shônen

Kanuchi - L’aile blanche

Venu à la capitale pour réaliser son rêve d’être forgeron, Aki découvre que la déesse de la guerre est revenue à la vie et qu’elles vont partager le même corps ! Un one-shot déconcertant par sa manière de ne pas traiter son sujet.


Kanuchi - L’aile blanche, manga chez Soleil de Vingt et un Systems Coproration, Idea factory, Saiga
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2012

L'histoire :

Depuis 2000 ans, une légende raconte que le pays de Naotsu était sur le point de se diviser à cause d’un conflit entre le royaume de Takamahara et celui de Yasuna. Kanaya, la fille du premier, et Izusami, le fils du second, étaient secrètement amoureux mais devinrent ennemis lorsque la guerre éclata. Finalement, en tant que déesse de la guerre, Kanaya tua Izusami et le pays de Naotsu devint le royaume de Takamahara... Aujourd’hui, dans la capitale du royaume, Aki est une apprentie forgeron. Elle découvre la forge que sa guilde lui loue et est ravie de pouvoir réaliser son rêve. Le lendemain matin, Aki se réveille et constate qu’il y a une voix dans sa tête. Celle-ci lui dit être Kanaya Takamahara et être revenue à la vie pour l’heure du jugement prévue cette année. De plus, son ancien amant Izusami s’est quant à lui matérialisé dans Koro, son animal de compagnie d’Aki...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En s’ouvrant sur une légende avec des amoureux maudits et une guerre millénaire, cette adaptation du jeu vidéo éponyme (non disponible en France) nous permet de suivre Aki, une apprentie forgeron qui souhaite suivre les pas de son grand-père adoptif et va devenir le réceptacle de la déesse de la guerre Kanaya. Le synopsis n’est somme toute pas original mais promet tout de même une histoire assez dense. Aussi est-on particulièrement déçu par le traitement qui est en fait. Tout d’abord, on nous annonce qu’il va y avoir un cours pour choisir le forgeron du roi : tout le monde en parle et, au moment où cela doit commencer, on passe tout de suite à la remise du premier prix ! Après cette première partie déconcertante, la suite est encore pire : alors qu’on nous fait miroiter des complots, des jumeaux ennemis et le début d’une guerre, il ne se passe absolument rien ! Les personnages se disputent pour des raisons plus ou moins futiles et, après une dispute, l’intrigue se termine avant même d’avoir débuté ! Le scenario est donc complètement creux et les graphismes n’arrivent pas à relever le niveau. Ces derniers proposent des planches certes fournies et des personnages charismatiques, mais les dessins manquent parfois de lisibilité, certains protagonistes se ressemblent trop et le tramage laisse à désirer. En résumé : un titre à oublier.

voir la fiche officielle ISBN 9782302016477