parution 14 octobre 2009  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Aventure - Action Shônen

The legend of Zelda - Ocarina of time – 1e édition, T1

Link vivait tranquillement dans le village des kokiris mais son destin va basculer quand un démon attaque l'arbre Mojo. Une adaptation assez fidèle et agréable à lire.


 The legend of Zelda - Ocarina of time – 1e édition, T1, manga chez Soleil de Himekawa
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2009

L'histoire :

Le village Kokiri, situé dans la forêt à l’ouest d’Hyrule, est protégé par le vénérable arbre Mojo. Tous les habitants de ce village sont des enfants tout de vert vêtus, chacun étant accompagné d’une petite fée. Tous sauf un, Link, ce qui lui vaut quelques moqueries de la part des autres habitants. Une nuit, un kokiri du nom de Mido s’approche de la maison de Link pour lui préparer un mauvais tour. Après avoir scié le palier, le jeune homme commence à s’en aller mais c’est alors qu’il voit une fée entrer chez Link. Celle-ci est venue prévenir le garçon qu’un démon a pénétré dans le tronc de l’arbre Mojo. Armé de son lance-pierres et accompagné de Mido, Link se rend aussitôt auprès de l’arbre Mojo qui bouge alors une de ses racines pour les faire rentrer en lui. Les deux kokiris parviennent à tuer le démon non sans peine et, en récompense, l’arbre Mojo confie à Link une pierre ancestrale. Puis, il lui explique qu’il n’est pas vraiment un kokiri et que son destin est d’apporter cette pierre à la princesse Zelda dans l’espoir de sauver le monde...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après A link to the past, Akira Himekawa adapte de nouveau en manga The legend of Zelda et, cette fois-ci, c’est au tour du premier jeu de la série sur Nintendo 64 (et donc en 3D), c’est-à-dire Ocarina of time. Fidèle au jeu et suivant pas à pas la trame originelle, l’histoire nous présente Link, un garçon qui vivait tranquillement dans un petit village sylvestre jusqu’au jour où son destin bascule et qu’il va avoir la responsabilité de sauver le monde. La majorité de l’intrigue se déroule lorsque Link est enfant (d’où la couverture représentant Link jeune, celle du deuxième opus se consacrant à l’adulte) et l’auteur a su corriger les défauts que l’on avait pus voir lors de sa précédente adaptation : les passages dans les châteaux et les combats contre les boss sont certes encore un peu courts, mais cela est suffisamment bien amené et justifié pour ne pas choquer. Les graphismes sont eux aussi conformes au jeu : qu’il s’agisse du design des personnages et des monstres, des lieux ou des objets, les joueurs reconnaîtront sans problème l’univers qui a fait le charme du jeu. L’action est fluide et l’espace des planches est bien occupé, mais on regrettera néanmoins que le tramage ait un rendu franchement moyen. Ce premier volume d’Ocarina of time est donc satisfaisant et on espère que son successeur ne gâchera rien.

voir la fiche officielle ISBN 9782302008434