parution 17 janvier 2019  éditeur Vega  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Historique Seinen

Journal d’une vie tranquille T1

Tetsuya Chiba raconte sa vie, de sa jeunesse pendant la Seconde Guerre Mondiale à ses actuels ennuis de santé. Touchant, drôle et intéressant.


 Journal d’une vie tranquille T1, manga chez Vega de Chiba
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vega édition 2019

L'histoire :

Tetsuya Chiba est un célèbre auteur de manga. Maintenant âgé de 80 ans, il a quelques petits soucis de santé et aimerait profiter de la retraite. Aussi, quand le magazine Big Comic l'appelle pour faire une série, il refuse. Toutefois, le magazine insiste. Tetsuya a de bonnes raisons de refuser : il est trop vieux, ne sait faire que de longues séries... Mais le magazine a réponse à tout. Finalement, c’est l'attribution d'une jeune éditrice qui va le convaincre. C’est ainsi que le mangaka se lance dans son autobiographie, en couleurs et en petits chapitres. Son journal commence en 1943, lorsqu'il était un petit enfant vivant avec sa famille en Mandchourie. La vie était simple, heureuse et tranquille pour les Chiba jusqu'au jour où le père fut convoqué par l'armée. Mais le cauchemar débuta quand l'Empereur annonça à la radio la défaite du Japon...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Tetsuya Chiba est un mangaka renommé mais il est désormais un papy qui aimerait bien se reposer. Ce n'est pourtant pas cela qui va l'empêcher de nous raconter sa vie dans ce journal. D'un côté, il nous raconte la vie de sa famille en Chine, au moment où la défaite du Japon intervient et fait basculer le destin de centaines de milliers de japonais; de l'autre, il nous dévoile ses soucis causés par la vieillesse et ses péripéties avec les autres mangakas de son âge. L'enfance n'a pas été très simple mais l'auteur s'attache à nous décrire comment il a vécu les choses : pas de misérabilisme ni de règlement de compte, mais le parcours d'une famille devant supporter la misère pour retourner au pays. C'est très émouvant, bien sûr, et il n'y a pas besoin d'en faire plus, le mangaka sait raconter beaucoup de choses en peu de pages et nous immerge complètement à ses côtés. On ne peut s'empêcher de voir le côté historique de la chose car c'est toute une partie des populations chinoises et japonaises qui est impactée par les événements. Les choses sont plus légères et apportent une bouffée d'air frais avec les vieux, un comble ! Testuya Chiba fait preuve d'une sincérité touchante et d'autodérision : réalisme et humour font vraiment bon ménage. En plus, il nous livre des anecdotes rigolotes sur les autres mangakas de sa génération, c'est un régal. Un petit bémol sur un point de traduction : le 31 novembre n’existe pas ! Par ailleurs, et c'est assez étonnant, les dessins sont tout en couleurs. Cela donne encore plus de vie et de chaleur au tout. Son découpage n'est pas ce qu'on a fait de plus original, loin de là, mais ce n'est pas gênant. Après tout, nul besoin d'en rajouter pour raconter une vie déjà passionnante. Ce journal est une vraie pépite, on adore !

ISBN 9782379500121