parution 11 janvier 2019  éditeur Ankama  Public ado / adulte  Thème Sport - Baston

The Golden Path

Jin Ha se lance dans le cinéma d'action pour réaliser son rêve : devenir cascadeuse. Un étonnant récit : divertissant, fascinant et émouvant, réalisé par un Pagani qui s’en sort haut-la-main malgré une cascade périlleuse !


The Golden Path, bd chez Ankama de Pagani
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Ankama édition 2019

L'histoire :

Jin Ha adore les films et elle regarde souvent ceux où joue Eagle Chan. Elle admire les scènes de combat et rêve d'être cascadeuse ! Elle a 21 ans et vit à Henan-Kung, en Chine. Elle a fini ses études dans cette prestigieuse école de kung-fu, mais elle ne se destine pas à des métiers militaires ou éducateurs comme les autres. Non, son truc à elle, c'est le cinéma. C'est le grand jour du départ et elle appréhende de dire au revoir à sa formatrice, madame Ma. Elle est plutôt réticente à son choix de carrière, sûrement parce qu'elle aurait bien vu Jin formatrice à son tour. Pourtant, une belle surprise l'attend : madame Ma lui souhaite bonne chance et lui offre aussi un contact. C'est son cousin Shamo qui travaille dans le cinéma à Hong-Kong ! Pour la première fois, elle va vivre de façon indépendante dans une grande ville. Elle se précipite donc chez le cousin de madame Ma dans le Golden Path Studios. C'est un homme pressé et taciturne qui l'accueille. Il lit rapidement la lettre et accepte d'inviter Jin au studio. Elle arrive en plein tournage dirigé par Shamo Hueng. Mais la surprise ne s'arrête pas là... la star Eagle Chan en personne est sur le plateau ! Sa vie est prête à basculer, tellement elle s'approche de ses rêves...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Une professionnelle du kung-fu qui se lance dans le cinéma Hong-kongais en tant que cascadeuse : ça, c'est du script ! Ce projet alléchant tient toutes ses promesses. On suit ici la fausse biographie de Jin Ha, jeune novice qui se lance dans le cinéma d'action chinois, ce même cinéma qui a vu éclore le célèbre Bruce Lee. Dans cet album, tout est pittoresque et exotique : la Chine, évidemment, mais aussi le cinéma vu sous l’angle des cascadeurs et les films de série B qui font du business avec un genre qui cartonne, à l’époque. Totalement dépaysant et profondément original, le récit est passionnant de bout en bout et dépeint de façon juste et précise une époque (les années 90), un pays (la Chine) et un mode de vie (celui des artistes et des acteurs). Jin Ha est bouleversante de courage et de ténacité : le kung-fu n’est pas qu’un art martial ou un gagne-pain, mais une véritable philosophie de vie. Il faudra d’ailleurs qu’elle se batte sans arrêt et de fait, la BD passe du rêve au cauchemar avec une facilité déconcertante. Baptiste Pagani sait tout représenter : le bonheur, la chance et la joie, comme le malheur et le désespoir. Le ton est extrêmement juste et le récit inventé de cette jeune cascadeuse touche au cœur à chaque étape de sa vie. C’est aussi et certainement dû à un dessin tout en finesse et en subtilité, ainsi qu'une mise en couleurs délicate et sensible. On a presque l’impression de voir des estampes en BD ! Si l’on pouvait croire à un véritable conte de fées, au début, avec un démarrage tonitruant et un rêve qui se réalise, le destin de Jin bascule et la suite est une véritable descente aux enfers. Un récit de vie, en somme, avec ses très hauts et ses très bas. C’est aussi, bien sûr, une incroyable représentation du cinéma de cette époque : de la façon de faire des petits films, de l’art du doublage et des cascades, des contrats juteux ou mensongers, de la vie d’un acteur et de son producteur. Les amateurs apprécieront également les nombreux clins d’œil qui émanent de l’album d’un cinéma de genre : celui de l’action et du kung-fu. Golden Path est en fait Golden Harvest et de nombreux films sont des références au célèbre Jackie Chan, comme Police Story, Opération Condor… En bonus, on pourra savourer les magnifiques reprises d’affiches de l’époque, d’une beauté sans nom. Divertissant, exotique, émouvant et profondément humain : du grand art !

voir la fiche officielle ISBN 9791033505365