parution 10 juin 2020  éditeur Fluide Glacial  Public ado / adulte  Thème Humour

Edika T1

Anthologie (1979-1984)

S'il est évident que Fluide ne serait pas ce qu'il est sans Gotlib, le postulat vaut également pour Édika. Son humour totalement loufoque et son dessin surréaliste ont désormais une anthologie, prévue en six volumes. Énorme !


 Edika T1 : Anthologie (1979-1984) (0), bd chez Fluide Glacial de Edika
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Fluide Glacial édition 2020

L'histoire :

19h40. « A taaaaable ! ». La douce voix de madame ramène tout le monde à l'ordre. Papa somnolait devant la télé et les deux gosses grognent, c'était leur pub préférée. Mais bon, va falloir se dépêcher, cette fois-ci maman avertit que c'est en train de refroidir. Et il faut rappeler aux gosses d'aller se laver les mains. Antoine arrose sa sa sœur, « sale pourri, va ! ». Une fois assis, il s'adresse doucement à sa mère : « le pain ! » et proteste parce que c'est le même plat qu'à midi. Maman répond qu'au Kuwait et au Cambodge, des milliers d'enfants meurent de malnutrition, mais Antoine s'en tape grave. Il est 19h45 et il ne veut pas rater « Les inconnus de 19h45 ». Il quitte la table et allume le poste, ce qui provoque une colère noire de son père, tempérée immédiatement par la mère, qui lui rappelle que c'est un enfant sensible. Vlà même le daron qui lui amène son plat ! Père et fils matent l'écran et le daron parie que cette nana, c'est Mouskouri. « T'es fou, ça se voit tout de suite que c'est Cavanna », rétorque sa progéniture. Ainsi va la vie de cette gentille famille...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il y a des monstres en BD, que tout le monde connaît. Les Hergé, Franquin, Morris, Uderzo, Giraud etc. Et il y a d'autres monstres, les « rigolos », les Gotlib, les (rebelote) Franquin, Reiser, Édika... et les autres. Car le dessin grotesque et à la limite du surréalisme d'Édika est gravé dans l'inconscient collectif. Le bougre y a œuvré d'arrache-pied, faisant prendre le sien au lectorat,tout au long d'une quarantaine d'années. Et c'est pas fini. Si on retient le quantitatif, on tourne autour de 1900 pages de BD pour plus de 300 histoires et 80 couvertures de Fluide Glacial. De quoi ne pas passer inaperçu. Mais la réalité, c'est qu'on a tous un jour été d'une humeur massacrante et qu'en lisant quelques vignettes à peine d'Édika, on a été pris d'un fou rire salvateur. Les lecteurs de Pilolte, Charlie Mensuel, Pif, Métal Hurlant et Psykopat (le journal de son frère, dit Carali) ne s'y sont d'ailleurs pas trompés, avant de se fendre la pipe en tournant les pages de Fluide. Alors avec ce premier tome de son anthologie, on se paye une sacrée belle tranche. L'anthologie couvre la période depuis son arrivée à Fluide, quand Gotlib en a repris la rédaction. 240 pages de franc délire qui reprennent ses mémorables frasques de 1979 à 1984. Car Édika, c'est le loufoque porté à des sommets inenvisageables. Le chat Clark Gaybeul et ses slips « Grande Barque », quand bien souvent, les roubignoles et autre tétons ou toison touffue sont apparents pour d'autres personnages, le couple de français moyen qui mange et chie Carrefour, Rachid le myope, la religion Il était une fois dans l'Ouest, ou « il était dans l'Ouest, une fois », la liste est longue et à chaque fois c'est bingo. On en finit par avoir mal aux mâchoires. Eureka signiife « j'ai trouvé » et Édika « j'ai rigolé ».

voir la fiche officielle ISBN 9782378783761