parution 18 mars 2015  éditeur Fluide Glacial  Public ado / adulte  Thème Humour

Homuncule

Autopsie d'un nobody

Dans ce recueil d’historiettes, Monsieur le Chien revendique sa bretonnitude, ses comportements déviants, sa puanteur des pieds et son regard sur la vie déviant et absurde… mais néanmoins heureux. Humour trash.


Homuncule : Autopsie d'un nobody (0), bd chez Fluide Glacial de monsieur le chien, Mistablatte
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Fluide Glacial édition 2015

L'histoire :

Au crépuscule de sa vie, dans une société future très urbaine, triste et glauque, Monsieur le Chien reçoit dans son modeste appartement la visite quotidienne de son Emploi-Avenir-Solidarité. Le jeune en survêt lui apporte en effet la bouffe, il se fiche de sa poire en voyant ses bédés épinglées au mur, il parle en criant fort, puis il se casse. Pas méchant, mais très con. Désabusé de la vie, Monsieur le Chien fait ensuite l’effort d’aller jusqu’à la Poste pour envoyer des planches de BD à ses enfants, accompagné par le fantôme de son ami Nicolas…
Dans une rame de métro, Monsieur le Chien est spectateur involontaire de comportements abusifs et de discussions imbéciles. Le recours à la mesquinerie ordinaire s’impose à lui en toute majesté.
Dans une librairie, Monsieur le Chien reste interloqué par le goût prononcé de sa petite fille pour les livres avec des licornes. Voilà t-y pas que les licornes ont parfois des barbichettes (les mâles). Son imaginaire le travaille aussitôt…
Monsieur le Chien revendique fièrement sa bretonnitude, malgré tous les aprioris que ce régionalisme implique…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

N’essayez pas de faire de vilains jeux de mot : Homuncule existe bien dans le dictionnaire. Cela désigne (en gros) un ersatz de sous-homme, dégénéré et néfaste. Car c’est bien à travers ce profil peu héroïque et néanmoins ingénu que Monsieur le chien (c’est le pseudo de cet auteur) se met en scène tout au long des 70 planches de ce recueil. Entre l’humoristique et le semi-réalisme, son dessin est simple et précis, très lisible et coloré. Empereur des loosers, généralement en couple bancale et père de famille plus qu’imparfait, à la recherche d’une philosophie de vie foireuse, projeté dans le fantasme de ses vieux jours, en pleines pratiques honteuses ou dégradantes, en proie à des pulsions navrantes mais jamais tout fait coupables… Monsieur le Chien égrène ici autant de tranches de vie qu’on espère non-autobiographique, que de courtes séquences de 1 à 6 pages. Pour bien enfoncer le clou, il se représente systématiquement avec des effluves nauséabonds venant de ses pieds et des auréoles poisseuses sous les aisselles. L’humour trash, déjanté et le sens de la voix-off au verbe fleuri, ponctueront le lecteur de franches hilarités, sans prévenir, et pas forcément dans la dernière case. L’effet comique fera mouche chez les lecteurs plutôt adultes et revenus de tout.

voir la fiche officielle ISBN 9782352075325