parution 05 juin 2019  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Historique, Erotique

Mécaniques du fouet

Le destin hors norme d'une tenancière de maison close, après dix années passées au couvent. Un récit très original, intelligent et surprenant, illustré avec exigence et talent.


Mécaniques du fouet, bd chez Futuropolis de Dabitch, Gonzalez
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2019

L'histoire :

Après dix ans passés au couvent, Madame de Florinval tient une maison close où elle inflige à ses clients des châtiments corporels qu'ils réclament. Ils viennent y chercher à la fois un plaisir charnel et un lâcher-prise social dont ils ont besoin pour continuer de vivre leur vie. Pour les hommes comme pour les femmes, le fouet est l'outil par lequel s'exprime une relation complexe, à la fois de domination et de soumission, qui satisfait aussi bien celui qui reçoit les coups que celle qui les donne. Car la vocation religieuse d'Eugénie était une forme de pis-aller. Venue de son enfance lorsqu'elle pensait que la vie ne lui offrirait pas le destin qu'elle attendait, elle allait se heurter à la faiblesse de la chair. Eugénie voit le monde et les relations entre les femmes et les hommes, mais aussi les autres femmes, de manière bien trop personnelles pour aboutir à la prononciation définitive de ses vœux. Elle va se réaliser dans une vie hors norme au cœur de la vie secrète de la société parisienne de la fin du XIXème siècle. Une vie enrobée de mystères, dont un enquêteur fasciné tente de percer les secrets.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le format du travail de Christophe Dabitch et Jorge Gonzàlez est unique, avec cette alternance de séquences illustrées, et ces témoignages off de la voix d'un observateur qui reste assez mystérieux. On est frappé par le destin unique d'Eugénie Guillou, et les aller-retours incessants entre ses années au couvent, et cette vie de prostituée racontée avec un détachement sociologique incroyable. Les niveaux de lecture sont multiples. La richesse de ce livre vient de plusieurs dimensions réellement originales. Le contraste saisissant entre des destins contradictoires, la liberté individuelle d'une femme au-delà de son époque, mais aussi les relations de dominations inversées entre les prostituées et leurs clients. Malgré un titre évocateur, on n'est pas du tout dans le domaine de l'érotique, et aucune image réellement évocatrice ne viendra titiller l’imagination du lecteur ou de la lectrice au premier degré. On est fasciné à la fois par la puissance de cette vie totalement hors cadre, qui semble si déterminée et volontaire qu'aucun jugement moral ne paraît possible. Les pages de Jorge Gonzàlez sont à la hauteur de cette approche exigeante, à la fois sombres et belles, pas toujours limpides mais cohérentes dans leurs emportements. Les corps deviennent des silhouettes floues lorsque les relations charnelles sont au centre du jeu, une forme de pudeur qui renvoie le lecteur à sa propre imagination. Le dessinateur-peintre joue délibérément avec son degré d'abstraction et l'épaisseur du trait de son pinceau, et montre qu'il est capable de revenir au réalisme le plus simple dès qu'il l'estime nécessaire. Une lecture atypique mais finalement très fluide, d'une personnalité assez rare, intrigante et fascinante.

voir la fiche officielle ISBN 9782754822381