parution 21 janvier 2010  éditeur Gallimard  collection Fétiche
 Public enfant  Thème Conte - Féerie

Peau d'âne

Aile se laisse conter, avant de s'endormir, l'histoire de Peau d'Ane. Cette petite princesse que son père le roi veut épouser, s'invite alors régulièrement dans les rêves de l'enfant. Une adaptation libre de l'oeuvre de Perrault par Baudoin.


Peau d'âne, bd chez Gallimard de Baudoin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Gallimard édition 2010

L'histoire :

Pour s’endormir, Aile a besoin d’une histoire, de celles qui commencent toujours par « Il était une fois… », avec des princesses, des princes et un beau château… Son Papa lui en choisit donc une avec tous ces ingrédients, mais avec en plus un âne particulier. L’animal dort en effet sur des coussins cousus avec des fils d’or, pour la bonne raison qu’il fait la fortune du Roi : chaque jour, le bourricot plutôt que de simples crottes, produit pièces d’or, rubis et gros diamants… A entendre ce nouveau conte de fées, Aile réclame à son père un âne en tout point pareil à celui-ci. Pourquoi pas, propose le père, si la fillette est toujours partante pour un tel cadeau, une fois l’histoire terminée. En attendant et avant de poursuivre, il est grand temps de tomber dans les bras de Morphée. L’occasion est belle, alors, pour la petite fille, de s’aventurer sur les chemins d’un rêve dans lequel elle chevauche un âne volant, dispensant au moyen de quelques pets bruyants des trésors à tout va pour le plus grand bonheur de la population. Une nuit joyeuse avant de retrouver, le soir suivant, la partie triste du conte dans lequel la Reine est très malade, le Roi inconsolable et la petite princesse seule à jamais….

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Passé maître dans l’art de porter la force de ses encres noires et l’intensité souvent lumineuse de ses blancs, Baudouin nous rejoue pourtant une partition graphique colorée proche de ses compositions à l’aquarelle sur L’Arleri. Déjà franchement maîtrisé sur le dit ouvrage, le travail proposé ici se révèle à nouveau très convaincant : toujours subtilement emprunt de sensibilité et parfaitement adapté au choix de la narration. Ainsi, le judicieux dessinateur nuance son trait, jouant sur la largeur des pinceaux, contraste ses planches en s’amusant avec l’eau de ses peintures ou renforce l’impressionnisme subjectif de ses compositions. On passe alors d’un angle narratif à l’autre avec une certaine jubilation : de la naïveté du trait pour l’onirisme enfantin, à une peinture aboutie, l’auteur se joue sans complexe de la gamme d’émotions proposée par le conte de Charles Perrault. Car pour éviter une adaptation classique du conte (et ainsi faire taire les mauvaises langues qui auraient pu regretter que l’artiste ait choisi ce support pour faire vivre son talent), Edmond Baudoin plonge dans l’histoire en 3 mouvements (et le graphisme correspondant) : le récit classique ; les commentaires du papa-conteur et le prisme onirique particulièrement révélateur de la fantasmagorie mis en éveille par la violence des thématiques abordées par Perrault, celle de l’inceste en particulier. Malgré le choix opéré, l’ensemble est d’une parfaite lisibilité et tout à fait fidèle au récit original. Une bonne occasion, donc, de retrouver avec ses enfants l’histoire de cette petite princesse confrontée à l’amour impossible de son papa.

ISBN 9782070628001