parution 14 octobre 2020  éditeur Glénat  Public ado / adulte  Thème Historique

Hitler est mort T1

Vigilant et impitoyable

Le cadavre calciné retrouvé par les Russes lors de la « libération » de Berlin est-il bien celui du Reichführer moustachu ? Les services de renseignement Russe du NKVD et Smersh rivalisent pour retrouver Adolph.


 Hitler est mort T1 : Vigilant et impitoyable (0), bd chez Glénat de Brisard, Pagliaro
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Berlin, 2 mai 1945. Le Reichführer Adolphe Hitler s'est retiré avec son état-major dans un bunker. Il exige de son peuple qu’il se sacrifie jusqu’au dernier pour sauver son empire. Après deux semaines de combat acharné dans la capitale du IIIème Reich, désormais en ruine, les armes se taisent. Le peuple allemand rend les armes et la ville tombe aux mains de l’armée rouge. Le commando d’élite du Smersh entre alors en scène pour trouver Adolphe Hitler qui est annoncé mort par les radios locales. Staline veut être sûr que cette annonce n'est pas un ultime coup de la propagande nazis, alors que plusieurs généraux de son état-major sont retrouvés morts et calcinés, à l’instar de Goebbels, de sa femme et de ses six enfants. Après plusieurs jours de recherche, aucune trace du Führer. Hitler a disparu. Au palais du Kremlin, la patience du guide de la grande Russie est mise à rude épreuve. Cela fait quatre jours que la ville est aux mains des russes et Hitler n’a pas été retrouvé. En coulisse, un messager a une bonne nouvelle pour le colonel Abakumov, chef du commando d’élite du Smersh. Ses hommes auraient retrouvé le corps d’Hitler dans le bunker. Au siège de la Loubianka, Béria le responsable du puissant NKVD est hors de lui. Afin de ne pas décevoir Staline, il envoie ses plus fins limiers à Berlin pour voler la vedette au Smersh. La guerre des services de renseignement est lancée. Le Smersh a un coup d’avance, à moins que les corps retrouvés ne soient pas ceux d’Adolphe et d’Eva.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La seconde guerre mondiale et l’extinction du père du Nazisme n’a pas fini de faire couler de l’encre. Le point fort de cet album est que les auteurs se placent du côté des Russes, ce qui est plutôt rare. Jean-Christophe Brisard, scénariste et grand reporter, tire le cœur de son récit des archives militaires de la Russie. Le scénario est basé sur la rivalité entre deux services de renseignements russes. Le puissant NKVD et le Smersh qui se livrent une guerre sans pitié pour que leurs dirigeants brillent aux yeux de Staline, le guide du parti, mais surtout ils luttent pour leur survie. Les scénaristes et auteurs se régalent avec ce doute relatif à la mort du Führer. Récemment, l’auteur Islandais Arnaldur Indridason imaginait dans son récit Opération Napoléon, que le Führer avait été placé sur une île peu accueillante par les alliés, au large de l‘argentine, à l’instar de l’empereur français à Saint Hélène. Plusieurs témoins auraient vu Adolphe Hitler au Brésil après la guerre. Cependant, l’ensemble de ces théories ont volé en éclat en 2019. Philippe Charlier, médecin légiste, a pu analyser les restes d’Hitler en Russie et il n’y a plus de place pour le doute. Hitler est bien mort le 30 avril 1945 d’une balle dans la tête. Cependant, il y a fort à parier que cette révélation n’empêchera pas les théories sur la mort du Führer de proliférer et ce, pour le plus grand plaisir des fans de thriller et de théories du complot. Au niveau du dessin, Alberto Pagliaro, dans un style semi réaliste plutôt anguleux, illustre très justement la situation. Le lecteur sera certainement surpris par certaines planches très chargées, réduisant fortement la lisibilité. Ce procédé est certainement voulu par l’auteur et rendu nécessaire par l’enchaînement haletant du récit. Bref, cette série prometteuse et prévue en trois tomes reprend une théorie intéressante de l’après-guerre centré sur une rivalité entre services secrets russes.

ISBN 9782344033340