parution 18 septembre 2019  éditeur Glénat  collection 1000 feuilles
 Public ado / adulte  Thème Historique

Nanaqui

Connaissez-vous Antonin Artaud ? Ce Poète, écrivain et dramaturge du début du XXème siècle, torturé par une maladie mentale, drogue ses démons afin de poser sur papier les pensées de son âme.


Nanaqui, bd chez Glénat de Broyart, Richard
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2019

L'histoire :

A la fin des années 30, Antonin Artaud arrive d’Irlande et il est aussitôt arrêté pour trouble à l’ordre public, puis interné dans un asile psychiatrique. Dans un état avancé de confusion mentale, en 1938, il est transféré à Saint Anne, d’où il écrit de nombreuses lettres signées Antoneo Arlanopulos. Son état mental et sa condition physique se dégradent rapidement et l’entrée en guerre n’arrange rien. Sa famille et ses amis font leur possible pour permettre à Antonin de rejoindre la zone libre et éviter le rationnement de l’envahisseur. Les vœux de ces derniers sont entendus : Antonin Artaud est transféré au centre psychiatrique de Rodez. Ce dernier ne comprend pas pourquoi il doit quitter Paris et il le dit de façon dure et méchante à sa mère, qu’il rejette. Les séances avec le docteur Ferdière sont dures et éprouvantes. Ce dernier utilise les électrochocs pour sortir Artaud de son mutisme ou pour le débarrasser un temps d’une partie de ses démons. Même si la technique est controversée, Antonin Artaud reprend une activité artistique et se remet à écrire et à dessiner. En 1945, Artaud a besoin de tisser des liens sociaux et ses amis tentent de le faire revenir à Paris.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cet album n’est pas à proprement parler une biographie d’Antonin Artaud mais une vie possible. Ce roman graphique est en effet plus une œuvre de fiction basée sur des faits réels qu’une biographie. Mais d’abord, qui est Antonin Artaud ? De mémoire d’étudiant, ses textes sont rarement traités dans le cursus éducatif général. Benoît Broyart au scénario et Laurent Richard au dessin nous emmènent à la découverte de cet homme de l’art errant dans un état de confusion mentale depuis son plus jeune âge. Issu d’une famille bourgeoise, Antonin Artaud souffre de maladies récurrentes qui l’enferment et le rongent petit à petit, jusqu’à l’obliger à faire des cures et des séjours d’internement – voire un internement complet à Rodez à la fin de sa vie. Le style narratif de l’album est intéressant, car Benoît Broyard donne la parole au docteur Ferdière qui était en charge du centre psychiatrique de Rodez. Ce qui est étonnant, c’est que le récit du docteur se fait de l’au-delà et il survole de temps en temps le récit, assis sur son canapé. Au niveau du dessin, Laurent Richard utilise un trait réaliste simplifié, pour dérouler le fil de l’histoire sans apporter beaucoup de dynamisme. Cependant, les cases où Artaud est poursuivi par ses pensées noires ou sombres apportent un bel aspect graphique et collent parfaitement aux démons qui rongent l’homme. Cet album décrit la vie tourmentée d’Artaud et son combat contre les idées noires et ses démons, mais il ne fait qu’effleurer son œuvre.

voir la fiche officielle ISBN 9782344028087