parution 28 octobre 2015  éditeur Jungle  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Humour

Hipster than ever

Le hipster : sa vie, son habitat et ses moeurs. Un recueil humoristique qui fera rire celles et ceux ayant dans leur entourage un de ces barbus vêtus de flanelle et à la musicothèque improbable.


Hipster than ever, bd chez Jungle de James
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Jungle édition 2015

L'histoire :

Hipster than Ever est un recueil de vignettes décrivant la vie des hipsters et mettant en scène l'un d'entre eux, Kév... pardon, Byron Ulysses Orson, rouquin velu aux lunettes à bords épais. Byron vous le demande, d'ailleurs : achetez ce livre, mais pas trop non plus, hein. Faudrait pas qu'il devienne populaire.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

On pensait que les chemises à carreaux en flanelle avaient disparu avec le grunge. Or le look bûcheron connait depuis quelques années son revival grâce aux hipsters, des gens en quête de rareté, d'excellence (via la même rareté) et de supériorité via leurs goûts musicaux, cinématographiques et même culinaires. Comme votre ami, là, celui qui n'a pas de télé et vous sert toujours le même café équitable infect quand vous passez chez lui. Vous vous souvenez de cette immense perturbation que vous avez ressenti dans la Force, en 2011 ? C'était des milliers de hispters hurlant à la mort le soir où le groupe Arcade Fire a remporté un Emmy Award. Le hipster de James, ici, est la quintessence du genre. PC ou Mac ? Lui, il est sur un Amiga. Il regrette que les vinyles ne soient pas carrés et part manger du MacDo en cachette. Le dessin est adéquat, concentrant l'attention sur le code couleur vert/orange/marron de la couverture. Et on ne se lasse des blagues sur le quinoa. Recueil rigolo et sympathique, Hipster than Ever fera rire tout le monde sauf les hipsters (faut pas pousser, ça reste mainstream). Si la caricature est forte, on apprend tout de même quelques petites choses comme les groupes ou films de hipsters (comme ces traîtres de Black Keys) ainsi que sur leurs habitudes vestimentaires. Un recueil fort sympa, qui mérite de rester confidentiel. De toute manière, nous, on a lu James avant qu'il ne devienne populaire.

voir la fiche officielle ISBN 9782822212373