parution 30 juin 2013  éditeur L'Apocalypse  Public adulte  Thème Roman graphique, Autour du 9ème art, Mondes décalés

Lettre à la mère

Beyrouth, ville en ruines meurtrie par la guerre civile ; illusions du Printemps arabe ou abandon des rêves d'enfance ; impérialistes affamés de pétrole... Un recueil expérimental de réflexions, porté par une recherche graphique sans limite.


Lettre à la mère, bd chez L'Apocalypse de Kerbaj
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©L'Apocalypse édition 2013

L'histoire :

Lettre à la mère : Beyrouth en ruines, meurtrie par la guerre civile, la ville n'est plus qu'une illusion de guingois. Une relation d'amour-haine avec cette mère victime de la guerre et désormais encombrante, telle « des copeaux d'acier sous la dictature de l'aimant » ou un « monstre infanticide ». L'histoire d'une ville natale magnifique, vidée de ses habitants...
A vendre : Des capitalistes de tous bords ont du pétrole à vendre. Et pour cause, ils ont le monopole du désert, de ses oasis d'hydrocarbures et comptent bien s'imposer en dictant leur règles morales, politiques et religieuses. Mais un ogre encore plus affamé, qui a tout compris, compte bien les dévorer...
Des gens parlent, parlent, parlent encore et encore mais oublient l'essentiel : le silence... et la tragédie à venir. Des histoires de guerre, de morts stupides et de rêves qui « s'en vont flapflapper ailleurs »...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La nouvelle maison d'édition de Jean-Christophe Menu aime s'aventurer dans des territoires surprenants. Avec Lettre à la mère, elle met en avant l'auteur d'origine libanaise Mazen Kerbaj, polyglotte actif dont les récits ont déjà trouvé publication dans la revue Lapin. Dans ce recueil d'histoires courtes aussi variées qu'expérimentales, l'auteur embrasse un champ formel et thématique large, d'une poésie contemplative qui sonde les tourments de l'âme ou exalte avec nostalgie ce qu'une ville ne sera plus, en passant par l'évocation désabusée des illusions nourries par le Printemps arabe, les conséquences d'une guerre, la peur des autres et du futur, les excès du capitalisme sauvage et l'impérialisme... Tout en variant les approches visuelles, suggestives ou allusives, de la couleur au monotype. Sans réel fil conducteur si ce n'est la constante recherche graphique sur le langage de la bande dessinée et le message critique empreint d'ironie sur la modernité, Lettre à la mère navigue aux frontières du voyage intimiste, de l'introspection existentielle, de la diatribe politique, sans jamais renoncer à une poésie qui permet de neutraliser la gravité du propos. Car l'intérêt vient finalement de ce décalage entre une forme d'une naïveté enfantine et un message sans illusions, grave, triste et parfois douloureux. Plus ou moins énigmatiques, plus ou moins convaincantes mais souvent subtiles (voir la très picturale et réussie Carte postale de Beyrouth 2007 ou la très bien-pensante A vendre sur les dérives et excès du capitalisme), ces histoires à la force d'évocation expressionniste, outre qu'elles permettent de faire connaître un auteur méconnu chez nous, intéressent par l'originalité du traitement formel et le propos qu'elles délivrent, éminemment politique.

voir la fiche officielle ISBN 9782367310176