parution 20 juin 2013  éditeur La pastèque  Public ado / adulte  Thème Roman graphique, Chronique sociale, Humour, Mondes décalés

L' Amérique ou le disparu

D'après le roman de Franz Kafka

Tout juste débarqué de son Europe natale, le jeune et naïf Karl Rossman va découvrir l'envers du rêve américain au moment où tout le monde en fait un idéal. Rencontres malheureuses, quiproquos, malentendus : son itinéraire sera truffé d'obstacles...


L'Amérique ou le disparu : D'après le roman de Franz Kafka (0), bd chez La pastèque de Godbout
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©La pastèque édition 2013

L'histoire :

Natif de Prague en Tchécoslovaquie, le jeune et naïf Karl Rossmann vient d'être congédié par ses parents après avoir, bien malgré lui, engrossé la bonne de la maison. A seulement 17 ans, il débarque à New York, capitale-symbole du rêve américain. A lui la richesse et la belle vie au pays de la liberté... Sauf que la dure et comique réalité va vite le rattraper. Pourtant plein de bonne volonté, mais faible, il va enchaîner rencontres malheureuses et quiproquos. Par un heureux hasard, il est d'abord accueilli par son oncle qui a eu vent de son histoire personnelle. Ce dernier décide de le prendre sous son aile pour en faire, à terme, son successeur à la tête de la florissante entreprise familiale. Seulement voilà : alors que tout se passe pour le mieux et qu'il s'intègre rapidement, il contrarie son oncle un soir. Le lendemain, l'oncle décide, sans réelle explication, de le renvoyer de chez lui. Jeté à la rue, Karl va ensuite tomber sur deux hurluberlus, un Français et un Irlandais... Hébergement précaire, chômage, malentendus, petits boulots usants, le destin semble s'acharner sur Karl, tandis que la réussite persiste à le fuir comme la peste...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il a fallu sept années à l'auteur canadien Réal Godbout pour achever son adaptation BD du roman inachevé de Kafka L'Amérique ou le disparu. Dense, la BD de 190 pages décrit l'itinéraire tortueux de Karl Rossmann aux Etats-Unis, jeune adulte naïf, objet de toutes les injustices, dépassé par des événements tragi-comiques qui tantôt lui sourient, tantôt le fuient, sans autre explication que l'absurdité du fatum, un brin farceur. C'est terrible, mais notre gentil héros est constamment mis en défaut par des traîne-savates, des profiteurs et des fripouilles qui l'accusent de tout et de rien. Innocent, mais jamais le dernier pour s'enfoncer encore plus, comme s'il échouait à apprendre de ses expériences, Karl est condamné à l'échec et à l'errance, rejouant sans le vouloir une lutte des classes où le faible est rarement le lauréat. L'Amérique étant ce maquis incompréhensible de riches et de pauvres devenus ce qu'ils sont par l'opération du Saint Esprit... Allez comprendre. Loin d'être sombre ou austère comme pourrait le laisser penser l'oeuvre géniale de Kafka, la BD préfère creuser la veine du comique absurde, dans un feuilleton vaudevillesque aux ressorts cocasses et burlesques, proche d'un film de Chaplin. C'est là tout le talent de Godbout, d'ailleurs, que de réussir à capter et restituer l'atmosphère presque inquiétante du roman, mais drôle en fait, baignant dans un pessimisme implicite qui fait d'autant plus sens que la forme est guillerette. La ligne claire de Godbout, belle et maîtrisée, laissant filtrer la pointe d'humour noir nécessaire, mais aussi la désarmante naïveté de Karl. Au-delà des péripéties malheureuses du héros, dont on ne sait si elles se termineront un jour, la BD réussit à traduire avec justesse la critique du rêve américain symbolisé par une Statue de la Liberté portant un glaive plutôt qu'un flambeau... Une adaptation donc réussie et enthousiasmante.

voir la fiche officielle ISBN 9782923841359