parution 01 juin 2007  éditeur Le Lombard  collection Troisième Vague
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Fantastique - Etrange

Rafales T3

India Allen

En s'opposant au complot exterminateur d'une poignée de « surhommes », Seb, infecté par le gène évolutif, ressent une singulière attirance pour son ennemie. Un thriller réaliste aux frontières du fantastique...


 Rafales T3 : India Allen (0), bd chez Le Lombard de Desberg, Vallès, Alluard
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2007

L'histoire :

Photographe de guerre de profession, Seb Christie a fait une découverte aussi incroyable que dangereuse. Une poignée d’individus, génétiquement différents car représentant une nouvelle étape de l’évolution de l’Homme, a déclaré la guerre à l’humanité. Car l’être humain d’aujourd’hui porte en lui les germes de son autodestruction, et il s’agit d’empêcher cette extinction avant qu’il ne soit trop tard. Dan cette optique, une « inhumaine » (ou plutôt une « surfemme ») dénuée de tout sentiment, India Allen, est la cheville ouvrière d’un engrenage qui doit mener à la guerre mondiale : elle a déjà provoqué plusieurs explosions, dont la dernière au Caire a fait plus de 150 000 victimes ! Par un jeu d’attentats attribués tour à tour aux occidentaux et aux musulmans, le processus de guerre totale est enclenché… Jusqu’au moment où Seb s’en mêle. Il parvient à faire évacuer le public mondain d’un défilé de mode où doit exploser une bombe et évite ainsi un nouveau carnage. Suite à cet échec, la photo d’India fait le tour du monde, et ses « patrons » cherchent alors à la supprimer avant qu’elle soit attrapée et que l’analyse de sa morphologie n’alerte les autorités. Pourtant, après avoir en contact avec le sang d’India, Seb aussi commence à se transformer : ses sens se décuplent, surtout son odorat. Or ces changements génèrent chez lui une attirance malsaine pour cette véritable machine à tuer que représente India Allen…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Progressivement, Stephen Desberg nous livre les clés d’un thriller fantastique réaliste assez captivant. Dans ce 3e volet, nous en apprenons plus sur India Allen, tueuse génétiquement supérieure et dépourvue de tout scrupule – l’annihilation des émotions se trouve justement être l’une des facultés du « surhomme ». Mais aussi, le scénariste met en place les rapports troubles que la terroriste, foncièrement négative, se met à entretenir avec le héros, par définition positif… L’attirance contre-nature semble être d’ailleurs un thème récurrent chez Desberg (cf. l’excellent Mayam). Certes, il demeure ça et là quelques petites incohérences (ex : une véritable handicapée des sentiments se moquerait de toute idée de vengeance), mais ça n’est franchement pas le plus important. Les considérations politiques, scientifiques et philosophiques entrecroisées, ainsi qu’une trame d’ensemble éminemment passionnante, se chargent de nous les faire oublier. Reste que la fluidité de l’aventure pourrait être améliorée… Ça aussi, c’est la marque de fabrique Desberg : l’action présente se mêle aux courts flashbacks, les séquences parallèles se superposent plus qu’elles ne s’alternent. Heureusement, Francis Valles rétablit l’équilibre grâce à son style réaliste d’une grande lisibilité. Réitérant un savoir-faire et une efficacité qui ne sont plus à prouver, le dessinateur des Maîtres de l’orge anime personnages, décors, proportions, cadrages (comme toujours) impeccables. A présent la série est lancée sur sont rythme de croisière, qu’on se plaira à retrouver au prochain épisode…

voir la fiche officielle ISBN 9782803622542