parution 15 juin 2012  éditeur Les deux royaumes  Public ado / adulte  Thème Humour

The Lapins crétins T1

Bwwaaaaaaahhhhh !

Les lapins crétins débarquent en BD et se livrent à moult idioties masochistes, à travers gags et strips. Pour adeptes d'humour débile et... de détournements des outils du 9ème art.


The Lapins crétins T1 : Bwwaaaaaaahhhhh ! (0), bd chez Les deux royaumes de Thitaume, Pujol, Gorobei
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les deux royaumes édition 2012

L'histoire :

Trois lapins crétins ont piqué la machine à souffler les feuilles mortes à un jardinier des espaces verts d'une grande ville. Leur forfait accompli, ils s'engouffrent dans une bouche de métro, histoire de mettre en pratique leur idée débile : attacher la machine dans le dos de l'un d'eux, ivre de vitesse, qui s'apprête à être propulsé dans un couloir. Or dès sa mise en route, la machine l'envoie immédiatement se fracasser sur le sol et le fait tourner sur place à vive allure, propulsant un vent puissant vers le haut... à travers une grille d'aération... ce qui soulève la jupe de Marylin Monroe.
A l'aide d'un détachant, un lapin crétin s'épuise à frotter une tache noire qui ne part pas. Il en pète un câble : « Bwaaah ! » Evidemment, il oeuvre en réalité sur le pelage d'un des 101 dalmatiens...
Un lapin crétin se la joue star en montant des escaliers, sous le crépitement des flashs de lapins journalistes. Il monte, monte, monte... sans jamais arriver en haut... et s'écroule de fatigue. Evidemment, il était en train de gravir un escalator qui descend...
Deux scientifiques se livrent à un test d'intelligence sur un lapin crétin : dans une pièce vide, ils attachent une botte de carotte au plafond et laisse une chaise à disposition. L'objectif est de voir si leur cobaye va avoir l'idée d'emprunter l'une pour saisir l'autre. Pas de bol : le lapin crétin bouffe la chaise...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Savez-vous ce qu'est un Lapin crétin ? Allez, on vous aide un peu : c'est un lapin au look manga-formé, avec une tronche d'ahuri plastique, qui choisit précisément l'option la plus débile possible dans une situation donnée. Par exemple, le lapin crétin met la buche glacée au feu et s'emploie, à table, à découper un rondin de bois à la scie. Laquelle de leur profonde bêtise ou du sadomasochisme l'emporte sur l'autre ? Nul ne sait et ça n'est pas bien grave : le principal est l'effet zygomatique recherché, au terme de courts strips et de planches gaguesques. Leurs idioties sont presque totalement muettes, car les lapins crétins hurlent tout de même parfois un « Bwaaaaaah ! » leur permettant d'extérioriser leur panique. Consciemment ou pas, le type d'humour sadique – mais jamais vulgaire – trouve ses références du côté de la série TV Jackass, ou des séries BD Le coup du lapin d'Andy Riley et Game over de Midam. Ces bestioles écervelées ont été inventées par Thitaume pour amuser les gens qui un sens de l'humour absurde voire juste débile (adjectif à prendre au sens noble). Leur stupidité a déjà sévi dans le jeu vidéo, sur Internet ou sur divers supports marketings et gadgets... Les voilà donc pour la première fois adaptés sur BD, au travers du dessin simple, aux formes quasi-vectorielles, signé Romain Pujol (et la colorisation de Gorobei). Certes, un concept pareil offre un champ infini de chutes déjantées : on peut faire du lapin crétin dans à peu près n'importe quel contexte, à toute époque à dans toutes situations. Pour dépasser ce sentiment de facilité, les auteurs s'amusent donc à jouer avec le support BD, n'hésitant pas à faire sortir les lapins des cases pour les amener à jouer avec, quitte à en dégrader le contenu (le morpion, la coupure de courant, l'explosion...). Et rien que pour ça, cet album n'est pas si crétin...

voir la fiche officielle ISBN 9782918771043