parution 01 mai 2006  éditeur M6 Editions  Public ado  Thème Aventure - Action

Léa Parker T2

Haute voltige

Les agents de la DOS sont chargés d'une nouvelle mission : arrêter le plus gros casier d'interpole. Seconde adaptation de la série télé, toujours aussi punchy et sexy, sur un scénario qui fera vibrer les ados.


 Léa Parker T2 : Haute voltige (0), bd chez M6 Editions de Weil, Studio 2HB
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Léa Parker, Alex et Benoît, soi-disant archivistes dans la police, sont chargés par leur patron Plastrone, de retrouver et d’arrêter Karl Mody, braqueur, trafiquant et tueur à gages, dans la nature depuis 5 ans. Pour remplir cette mission, Léa infiltre une bande de sportifs extrêmes en contact avec le fugitif, les « Hell’riders ». Rien ne semble impossible pour Léa Parker. Belle, jeune, sexy et intelligente, elle est prête à tout pour réussir sa mission : éviter l’intrusion des criminels dans les bâtiments de la DST. De sports les plus extrêmes (saut en parachute, ascension d’immeubles et courses poursuite en VTT) en nuits blanches, de grandes fiestas au stress de ne pas se faire repérer par les truands, Léa Parker se révèle une nouvelle fois à la hauteur. D’autant plus qu’elle doit cacher cette double vie à sa sœur, et que ses collègues masculins se sont abonnés aux tâches les plus simples (la planque…).

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Contrairement au précédent article sur cette série BD (voir le t.1, Victime de la mode), la présente chroniqueuse connait la série télé. Une brève comparaison entre le feuilleton et l’album s’impose donc. D’un côté, le support BD offre une large panoplie de séquences extrêmes qui ne seraient sans doute pas évidentes à filmer. Sur petit écran, la série semble beaucoup plus calme… et c’est bien dommage, car le rythme de la BD accorde un très grand dynamisme, qui donne de l’entrain aux lecteurs. Ce dynamisme est dû aux efforts surhumains que dispense Léa, aux couleurs flashy et au découpage hallucinant qu’ont réalisés le studio 2HB (Allam, Zerriouh et Diawara). Pourtant, à force d’extrême, de mouvements, le réalisme du scénario en prend un sacré coup dans l’aile. Léa Parker est sans doute la plus belle, la plus forte et la plus intelligente, mais elle n’est tout de même pas Wonder Woman ! En tout cas, c’est à en devenir jalouse, car elle réussit tout ce qu’elle entreprend, avec une facilité déconcertante. Laissons donc nos chers ados rêver et penser qu’un jour, ils pourront eux aussi sauver le monde de tous les méchants, en prenant pour modèle Léa Parker…

ISBN 9782915127256