parution 12 juin 2013  éditeur Misma  Public ado / adulte  Thème Autour du 9ème art

Dopututto Max T4

Quatrième numéro de la revue Dopututto Max, auréolée du prix de la BD alternative au festival d'Angoulême. Des historiettes au ton léger ou décalé, expérimentales ou classiques. Un leitmotiv, la liberté créative.


 Dopututto Max T4, bd chez Misma de Collectif, Hanselmann
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Misma édition 2013

L'histoire :

Alors que le café Rossi ferme ses portes, un œuf tente de survivre aux lieux... Dans En temps de guerre, Mr Bobi s'interroge sur le sens de la guerre, alors qu'un ordre de mobilisation lui parvient. Peureux et sensé, il ne veut pas y aller car il ne veut pas mourir. Et puis d'abord, pourquoi les femmes n'iraient pas ? Sa femme, elle, se désole à l'idée de le voir partir : qui va s'occuper de la gamine à roulettes pendant que Môsieur part en voyage, se saoule à la gnôle et se tape des indigènes ?... Dans Vous êtes unique, un jeune homme révèle à son psychiatre son problème : « peu importe l'endroit, à chaque fois j'me sens mal... Quand je suis quelque part, je n'ai qu'une envie : ne pas y être. Quand je suis dans un lieu, j'ai l'impression de louper tout ce qui pourrait arriver dans un autre... » Vous voyez ? Bref, ce doit être la faute de celui qui a inventé Internet, Tom ou Tim. Parce que gamin, ça ne lui faisait pas...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La revue Dopututto Max a été célébrée à Angoulême 2013 dans la catégorie « prix de la BD alternative ». Une juste récompense pour l'éditeur Misma, qui ne cesse de se dévouer à la cause du 9ème art via des parutions culottées et décalées. A l'image des numéros précédents, la dizaine d'auteurs œuvre ici dans des registres variés (humour, pastiche, surréalisme, onirisme, fantaisie) avec l'ambition d'une totale liberté créative, le tout dans la joie et la bonne humeur. Ce sont donc 17 historiettes, certaines muettes, qui s'enchaînent à la faveur de l'imagination sans limite de chacun : Paul Paetzel nous emmène dans son deltaplane au cœur d'un élevage d'autruches, Takayo Akiyama raconte avec poésie la fermeture d'un café du point de vue des aliments, Amandine Meyer, elle, revient avec son esthétique onirique et vaporeuse, tandis que Delphine Panique convainc avec sa critique maline de la guerre, à l'ironie noire. Estocafich anime Grisou de son trait simple et naïf aux lignes brisées et Simon Hanselman délivre des ambiances inquiétantes entre squelettes, animaux et sorcières. Encore une fois, un numéro riche et haut en couleurs, à l'image de la très belle couverture arc-en-ciel, la plus réussie jusque-là.

ISBN