parution 16 septembre 2020  éditeur Paquet  collection Agatha Christie
 Public ado / adulte  Thème Policier

Ils étaient dix

Dix personnes qui ne se connaissent pas sont invitées sur une île par un mystérieux O'Nyme. Seuls et coincés, ils sont assassinés les uns après les autres, suivant une vieille comptine. Une adaptation fidèle et agréable des Dix Petits Nègres.


Ils étaient dix, bd chez Paquet de Davoz, Callixte
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Paquet édition 2020

L'histoire :

En 1939, dans le comté du Devon, le juge Wargrave, le capitaine Lombard, la belle Vera Claythorne, Emily Brent, insupportable bigote et vieille fille et le général Mac Arthur se dirigent en train vers le port où ils embarqueront pour l'île du Soldat, à la suite d'une mystérieuse invitation... Ils ne se connaissent pas mais Lombard et Claythorne font connaissance. C'est sur la route que le docteur Armstrong est doublé par le chauffard Anthony Marston, tandis que Blore, un détective privé, arrive en bus. A Styklehaven, les huit personnes embarquent pour l'île où ils sont reçus par Ethel et Thomas Rogers, chargés de s'occuper d'eux. A l'apéritif, les invités sont au regret d'apprendre que leurs hôtes ne sont pas encore arrivés et ne les rejoindront que le lendemain. Ils vont de surprise en surprise car dans chacune de leurs chambres est affichée une vieille comptine racontant la disparition de dix petits soldats, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus aucun. Fait étrange, un plateau présente dix soldats de plomb dans le salon. Après un excellent repas,les convives se sont présentés et l'atmosphère s'est détendue. C'est à ce moment qu'une voix d'outre-tombe accuse un à un les dix personnes présentes de meurtre, et les condamne à la peine capitale. Ils apprennent que c'est Rogers qui a lancé un disque préenregistré et croient à une mauvaise farce, jusqu'à ce que Marston s'effondre après avoir bu son cognac. Les invités vont tomber comme les petits soldats...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dix Petits Nègres d'Agatha Christie a été publié en 1939. C'est l'un des romans policiers les plus appréciés, régulièrement en haut des classements du genre. En raison du caractère offensant du terme « nègre », le titre a souvent été changé, en dix petits indiens ou dix petits soldats, ainsi que par le dernier vers de la comptine, « il n'en resta aucun ». Ici, Pascal Davoz a choisi « Ils étaient dix », utilisant intelligemment le pronom personnel, et adapté son scénario autour de l'île et la comptine du Soldat, ce qui ne change pas grand-chose au fond du texte. L'adaptation est bien menée, vive et alerte, avec une accélération notable du rythme à partir du dernier tiers de la BD. Partant d'une lente mise en place, Davoz semble hésiter entre le récitatif et les phylactères de pensées pour amener les informations, ce qui crée un peu de confusion dans la lecture. Cela reste minime et le lecteur prend énormément de plaisir, notamment grâce au magnifique dessin semi-réaliste de Callixte, accompagné de Georges Van Linthout. Le trait fin et racé amène des personnages dynamiques, tout en souplesse, et les décors sont souvent magnifiques. Il s'est amusé à glisser des clins d'œil çà et là. On peut par exemple croiser Philip Mortimer, le héros d'Edgar P. Jacobs, pipe à la bouche, dans le train du début. C'est une nouvelle bonne adaptation de la Reine du Crime par les éditions Paquet avec leur collection Agatha Christie. A noter que c'est le premier roman sans héros qui est adapté, puisque Marple et les Beresford ont connu une fois chacun cet honneur ; alors que Poirot a déjà été encré cinq fois. Voilà assurément une collection à suivre.

voir la fiche officielle ISBN 9782888909705