parution 25 septembre 2019  éditeur Petit à petit  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Putain d'usine

Version intégrale de Putain d’Usine qui reprend la trilogie des romans de Jean-Pierre Levaray. Le portrait sans concession d’une classe ouvrière à la fois résignée et revolée...


Putain d'usine, bd chez Petit à petit de Efix, Levaray
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Petit à petit édition 2019

L'histoire :

L’usine. Toujours l’usine. Chaque matin, chaque après-midi, chaque soir, c’est l’usine. Ce sont les 3-8 pour tous les ouvriers qui turbinent depuis des lustres dans ce monstre pétrochimique classé Seveso de l’agglomération Rouennaise. Au fil des ans, les travailleurs sont happés par cette vie difficile, quasi carcérale dans une structure de feu et d’acier qui semble insatiable. La classe ouvrière à la fois révoltée et résignée tente de survivre face à un patronat et des actionnaires avides de gains et de dividendes, mais il est difficile de relever la tête. Et puis à quoi bon relever la tête ? Même si les petites victoires contre la machine capitaliste sont euphorisantes et que les copains se serrent les coudes, quel avenir y a-t-il pour la classe ouvrière ? Attendre un plan social pour pouvoir passer à autre chose ? Ou partir les pieds devant ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Véritable hasard du calendrier ! La version intégrale de Putain d’Usine, pamphlet de Jean-Pierre Levaray écrit à l’acide sulfurique contre l’exploitation de la classe ouvrière dans une usine pétrochimique de Rouen, sort peu de temps après les évènements de l’incendie de l’usine Lubrisol. Doit-on y voir un signe ? Militant CGT et ancien ouvrier dans une usine classée Seveso de Rouen, Jean-Pierre Levaray est un homme engagé et enragé contre un système en forme de rouleau-compresseur qui écrase les ouvriers. Avec Putain d’Usine, il signe une diatribe contre un monde où l’exploitation de la classe ouvrière est la règle. Chacun attend avec angoisse l’annonce d’un plan social... Mais qu’on ne s’y trompe pas : même si Putain d’Usine est une charge en règle contre le patronat, les actionnaires, la société de consommation ou tout simplement le capitalisme débridé, la bande-dessinée n’hésite pas à mettre en avant les travers du monde ouvrier. Ainsi, des sujets comme l’alcoolisme, la solitude ou même l’apathie, reviennent souvent au travers des différents récits de cette intégrale. On sent que les travailleurs n’ont plus la force, ni même la volonté de se sortir du carcan aliénant qu’est l’usine. Pour certains, l’alcool est un moyen de fuir la dure réalité d’une vie de labeur sans véritable avenir... Putain d’Usine prend ainsi la forme d’une œuvre noire au travers de laquelle les (toutes) petites victoires des ouvriers contre le patronat sont d’autant d’éclaircies dans un ciel gris et chargé. En ce qui concerne les illustrations en noir et blanc d’Efix, elles reflètent les réalités amères et pessimistes de la vie ouvrière. Il est à noter que le travail sur les silhouettes en noir retranscrit à merveille les écrits de Jean-Pierre Levaray et se rapproche pals mal du rendu graphique du corrosif Idées Noires de feu André Franquin. Un gage de qualité, s’il en est ! Au final, Putain d’Usine est une bande-dessinée à l’esprit ra(va)geur qui ne souffre d’aucune concession. Avec son récit réaliste habillement distillé au vitriol, cette histoire qui relate la vie des ouvriers écrasés par une machine à fric que rien ne semble pouvoir arrêter est un cri de révolte de toute une frange de travailleurs face au monde de l’entreprise pour qui l’être humain n’est qu’un pion. Oui, l’ouvrier n’est qu’une charge fixe qui doit être réduite à peau de chagrin.

voir la fiche officielle ISBN 9782380460087