parution 01 décembre 2010  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Horreur, Conte - Féerie

Les contes macabres

Sept nouvelles d'Edgar Allan Poe, en version intégrale et brillamment illustrées par Benjamin Lacombe : un voyage aux frontières de la folie doucement enveloppé d'une infinie poésie.


Les contes macabres, bd chez Soleil de Lacombe
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2010

L'histoire :

Bérénice : Un homme nommé Egaeus se sent peu à peu envahi par le désir unique de la contemplation. Aussi passe t-il des heures à fixer le vide pour d’intenses et multiples réflexions. Dans le même temps, sa cousine Bérénice, qu’il doit bientôt épouser, est atteinte par une étrange maladie. Egaeus se prend alors subitement de passion pour les dents de son aimée…
Le chat noir : Un homme violent, rongé par la dépression, ne parvient plus à se contenter de ruer sa femme de coups : malgré toutes l’affection qu’il portait depuis l’enfance à ses animaux, il se met à les battre également. Seul son chat noir est épargné… jusqu’au jour où, l’abus d’alcool aidant, il sort un couteau pour arracher l’œil du matou.
Le cœur révélateur : Oh ce n’est pas pour s’emparer de sa fortune qu’il en vint à commettre l’irréparable. Non, ce n’est pas non plus à cause d’une quelconque folie qui l’aurait gagnée peu à peu, qu’à la lueur d’une lampe à pétrole, il a contemplé 7 nuits durant le vieil homme endormi. Simplement, il y avait cet œil. Bleu, pâle, effrayant, œil de vautour qui pénétrait en lui en d’horribles souffrances et qui devait cesser d’exister…
L’ile de la fée, La chute de la maison Usher, Le portrait ovale et Morella complètent l’ouvrage, ainsi qu’une biographie rédigée par Charles Baudelaire.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour célébrer à sa manière le bicentenaire de la naissance d’un de ses auteurs favoris, Benjamin Lacombe invite Edgar Alan Poe à prendre place à ses cotés au sein d’un ouvrage dont le luxe est à la hauteur de l’admiration qu’il lui voue. Pour l’hommage, le jeune dessinateur a choisi sept nouvelles (ses préférées) du célèbre écrivain américain : sept récits livrés dans leur traduction intégrale de Baudelaire et simplement rythmés par ses illustrations (le retour des illustrés pour adultes ?). Les nouvelles sélectionnées nous baladent dans un imaginaire chargé de folie : un univers dans lequel peur, angoisse, mort et nuit pénètrent subtilement, lentement, mais irrémédiablement, par chaque pore de notre peau. Le tout est conté avec une science infinie de la narration, un goût prononcé pour intellectualiser chacune des observations et ainsi tendre vers la poésie plutôt que de tomber dans le fantastico-horrifique gratuit. Désespoir, mélancolie, irréversibilité des choix nourrissent ainsi chacune des illustrations de Benjamin Lacombe qui sait, pour en être parfaitement imprégné depuis ses 10 ans, transcrire à merveille les émotions nées de chacun des récits. Rien n’est d’ailleurs laissé au hasard pour coller aux choix narratifs de Poe : multiplication des techniques (crayon, huile, gouache, encre, collages de daguerréotype repeints…), fond de textes noir ou blanc, cadrages, pleine page ou légère incursion… le trait envoute à son tour, laissant entrevoir les acteurs du récit gagner peu à peu par la folie. Au-delà, la minutie du détail pour chaque tableau, conjuguée à l’élégance de l’édition qui rappelle les ouvrages du 19e (couverture travaillée, typographie, ornements, beau papier) font du livre un très bel objet… donc une raison supplémentaire de faire un beau cadeau.

voir la fiche officielle ISBN 9782302012998