parution 21 mars 2012  éditeur Atlantic  Public ado / adulte  Thème Anticipation, Fantastique - Etrange Independant

Morning glory academy T1

Saison 1 (intégrale)

Six étudiants surdoués intègrent une prestigieuse académie à l'intérieur de laquelle se pratiquent de drôles de méthodes. Une première saison dotée d'un univers encore bien mystérieux mais pas vraiment fascinant.


 Morning glory academy T1 : Saison 1 (0), comics chez Atlantic de Spencer, Eisma, Sollazzo, Esquejo
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Atlantic édition 2012

L'histoire :

Les étudiants surdoués ont un jour ou l'autre entendu parler de la Morning Glory Academy. Ce haut lieu de l'intellect' est très prestigieux et accueille les élèves les plus spéciaux. Là-bas, Mlle Daramount, une des enseignantes, fait d'ailleurs les frais de la créativité de certains, qui, grâce à leurs dons en chimie, provoquent une explosion avec une craie. Cet effet est en réalité une diversion pour que d'autres élèves n'en pouvant plus de la pression exercée sur eux, tentent de s'enfuir. Mais ils ne réussiront pas, l'un des fuyards mourant même, le crâne broyé par une entité fantomatique. Les responsables de l'académie ne sont guère inquiets par ce qui n'est que l'un des accidents possibles ici. De toute façon, le lendemain, six nouveaux élèves sont attendus. Il y a notamment : Casey, la blondinette ultra douée en physique, Zoé, la jolie frivole, Ike, un riche héritier narcissique, le sympathique Hunter, Jane la tourmentée et Jun, un garçon très brillant. Après que tous aient fait leurs adieux à leur famille, ils sont emmenés par un chauffeur et s'écroulent dans la voiture qui les emmène à destination. A l'école, une vidéo leur est montrée et les images sont d'un goût plutôt douteux. Le même soir, de drôles d'événements se produisent...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les éditions Atlantic BD ont publié durant l'été 2011 un premier album de Morning Glory Academy, dans lequel les deux premiers épisodes de la série étaient livrés. Malgré un certain succès d'estime, le format a poussé l'éditeur à changer son fusil d'épaule. Il ressort aujourd'hui une intégrale de la première saison incluant les deux épisodes déjà sortis. Cela permet de profiter pleinement de ce récit étrange et immersif de Nick Spencer. La série offre un ton navigant entre horreur et fantastique, saupoudré d'un rythme propre aux slashers. Le scénariste multiplie les excentricités au détriment du crédible, comme dans bon nombre d'albums de ce genre. L'atmosphère étrange fonctionne bien et même si l'on n'est pas totalement conquis par cette première saison, gageons que la suite saura nous divertir de façon plus subtile. Joe Eisma offre un trait très classique, un découpage dynamique mais bien trop académique. Si vous avez du mal avec ce type d'univers, passez votre chemin. Pour les autres, tentez éventuellement l'aventure...

ISBN 9791090171060