parution 01 octobre 2005  éditeur Bamboo  collection Angle comics
 Public ado / adulte  Thème Horreur

Remains

Roulette, zombies et canon scié

Suite à une gigantesque explosion nucléaire, la Terre est envahie par les zombies. Malgré un dessin catastrophique, ce titre saura faire frissonner de plaisir les amateurs de George A. Romero par son scénario efficace.


Remains : Roulette, zombies et canon scié (0), comics chez Bamboo de Niles, Dwyer, Jaten
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bamboo édition 2005

L'histoire :

En 2005, le monde entier est en paix et commence à procéder à son désarmement nucléaire. Les dernières dénucléarisations sont même faites en public. Mais un jour, un petit garçon appuie sur un bouton en salle de contrôle et provoque une gigantesque explosion qui ravage une bonne partie de la terre. Depuis, certains êtres humains sont devenus des zombies, attaquant le moindre survivant. Au Nevada, dans la ville de Reno, Tom Bennet est l’un des rares à avoir survécu. L’explosion ne l’a pas touché puisqu’il était enfermé dans la chambre forte d’un casino avec Tori, une serveuse, qui, à force, avait succombé à ses avances contre un peu de cocaïne. Tous les deux se cachent, profitant des réserves nourriture des immeubles alentours pour survivre. Les jours passent et les zombies affluent en ville, toujours plus nombreux. Ces derniers profitent de la bêtise de certaines personnes pour nourrir leur insatiable faim. Plus tard, Tori observe les morts vivants et en saluant l’un d’entre eux, obtient une réaction. Les zombies semblent gagner en intelligence.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Depuis quelques années, Steve Niles est devenu un des scénaristes les plus prolifiques en termes de comics horrifique avec des titres comme 30 jours de nuit, Criminal macabre ou encore l’étonnant Batman Gotham County Line. Avec ce one shot, il nous propose de suivre l’histoire d’un homme, Tom Bennet, au sein d’un monde menacé par les anthropophages que sont les zombies. Ce récit est bien évidemment influencé par la filmographie du spécialiste George A. Romero, et Remains est un vrai hommage à ce réalisateur. La menace est permanente et surtout les zombies gagnent en intelligence au fur et à mesure que l’intrigue avance, jusqu’à être capable d’émettre quelques mots ! Bien qu’assez violente, l’histoire est assez drôle car les personnages ont beau être peu nombreux, ils trouvent le moyen de se détester. Contrairement à une série comme Walking Dead, Remains joue la carte de la violence décomplexée et cela fonctionne à merveille. Hélas, les dessins de Kieron Dwyer sont, il faut bien l’avouer, particulièrement ratés. Ils tiennent plus de l’esquisse grossière et mise en couleur que du dessin. Les premières secondes de lecture s’avèrent déstabilisantes mais curieusement, on finit par s’y faire tellement le scénario est prenant. En résumé : moche mais bien !

ISBN 9782350780450