parution 02 mai 2019  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public enfant / ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action Adaptation

A Star Wars Story

Solo

Han Solo compte bien tout faire pour retrouver sa liberté mais il ne se doute pas des pièges qui l'attendent. Une copie fidèle et simple du film, sympathique pour les jeunes même si l'on préférera le long métrage.


A Star Wars Story : Solo (0), comics chez Delcourt de Ferrari, Chimisso, Simeone, Kawaï Creative Studios, Turotti, Ghiglione
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2019

L'histoire :

Le jeune Han Solo revient de mission et ramène des fioles de coaxium. Il se rend dans le logement de Qira et lui montre sa prise. Il a réussi à voler ces fioles après un échange qui a mal tourné avec Kilmo. Avec ce produit qui peut leur rapporter 600 crédits, ils peuvent enfin quitter les Vers Blancs et réaliser leur rêve : être libres ! Malheureusement, leur échange est interrompu brutalement : Moloch a entendu que Han était revenu et il vient le chercher pour l'amener au maitre. Han et Qira n'ont pas le choix et ils vont voir Lady Proxima dans son antre. Le monstre gigantesque est particulièrement en colère car il sent que Han veut le doubler. Le contrebandier essaie de se justifier en racontant ses mésaventures. Il assure qu'il n'a rien pu ramener à cause de Kilmo qui a cherché à l'aranquer. Il est même chanceux d'être encore en vie. Pourtant, Proxima ne s'en laisse pas compter. Le Chef des Vers Blancs veut son paiement sinon c'est Solo qui devra le payer de sa vie. Soudain, Solo brandit une pierre et affirme qu'elle contient un détonateur. Il l'actionne mais Proxima n'est pas dupe : il a entendu que le bruit venait de la bouche du voleur et il ne se laissera pas effrayer par une vulgaire pierre. C'est le petit répit dont Solo avait besoin et il jette la pierre pour faire un trou dans la grotte. Tout le monde sait que les Grindalids ne supportent pas la lumière. Proxima hurle de douleur et Solo et Qira en profitent pour s'enfuir...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Solo est à l'origine un film sorti le 25 mai 2018. Deuxième spin off de la saga Star Wars, il présente la jeunesse du célèbre contrebandier qu'incarnait Harrison Ford. Bien entendu, il fallait sa version comics, tout comme le premier spin off Rogue one avait eu son adaptation en version papier. Le scénario est exactement le même que celui du film, avec donc les mêmes scènes d'action, comme l'attaque de train ou les tractations des contrebandiers. Les personnages sont tous présents, comme Lando ou Chewbacca. Ceux qui ont vu le film seront donc plutôt sceptiques devant cette version fidèle mais bien plus courte. Adapter un film de plus de 2h en 70 pages n'est pas une tâche facile et beaucoup d'actions sont expédiées à la va-vite, ce qui nuit à l'intensité des rebondissements. Les personnages ont aussi bien moins d'épaisseur, tant le tout passe à une vitesse lumière que le Faucon Millenium lui-même pourrait jalouser ! Le but reste tout de même accompli puisqu'il s'agit surtout de toucher un jeune lectorat qui n'aura peut être pas vu le film. De sorte que le climat est moins sombre et violent, d'autant que les dessins de Igor Chimisso ont un petit côté cartoon qui édulcore le propos. Certains personnages humains sont vraiment moches (à commencer par Han Solo) mais le reste est plutôt bien réalisé avec une mention spéciale aux couleurs informatiques qui créent une ambiance Space opera magnifique. Une adaptation gentillette qui plaira surtout aux plus jeunes fans de Star Wars.

voir la fiche officielle ISBN 9782413015338