parution 01 juillet 2020  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public adulte  Thème Fantastique - Etrange, Humour

Bêtes de somme T2

Surveillance de quartier

Sommers Hill est une petite ville de banlieue campagnarde américaine. Mais derrière son apparente tranquillité, il s'y passe quantité d'évènements surnaturels. Heureusement, une bande de chats et chiens veillent au grain. Un second volume sympa !


 Bêtes de somme T2 : Surveillance de quartier (0), comics chez Delcourt de Dyer, Mignola, Dorkin, Dewey, Thompson
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2020

L'histoire :

Quelque part dans le Lancaster, en Pennsylvanie, au milieu d'un vaste champ, une maison de fermiers, avec sa grange attenante peinte en rouge, comme on en trouve des centaines dans la région. Ce décor tranquille est pourtant le théâtre d'une scène hallucinante : la porte de la grange vole en mille morceaux. Une créature à la peau diaphane et aux canines excessivement longues vient de la traverser. Dans son dos, une autre créature rouge et aux allures imposantes, dont deux cornes surplombant son front ont manifestement été coupées, rigole. Il s'agit de Hellboy, qui interpelle le vampire : « Hé, crocs blancs, t'as pas oublié quelque chose ? ». Exposé au soleil, le suceur de sang se consume aussitôt dans un long cri d'agonie. La famille propriétaire des lieux assiste au spectacle, médusée. Hellboy les rassure : leur problème est réglé définitivement. C'est alors qu'un chien vient mâchouiller le bas de sa veste, lâchant aussitôt sa prise et se mettant à l'arrêt face à la foret qui longe les champs. Ce chien n'appartient pas aux fermiers, qui le voient pour la première fois. Ils avertissent Hellboy et lui conseillent de ne pas le suivre, car il se dit qu'il se trame des choses étranges dans cette foret. Il n'en fallait pas plus à la créature de l'Enfer pour la convaincre de suivre le chien...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Huit ans après la parution du premier volume, primé aux Eisner Awards, voici donc une suite avec un guest de taille, puisque Mike Mignola vient co-écrire une rencontre avec les animaux domestiques du paranormal et son mondialement célèbre Hellboy. Certes, ce n'est qu'une histoire parmi les 8 nouveaux chapitres, mais c'est celle qui ouvre le bal macabre et qui amène un peu de surprise. Parce que pour le reste, on est dans la droite lignée du premier volume. On peut noter également l'arrivée aux dessins de Benjamin Dewey, qui respecte à la lettre la charte graphique (et en particulier les couleurs directes en aquarelle) de Jill Thompson. Alors si l'ensemble est agréable et divertissant, on ne vous cache pas non plus qu'à nos yeux, il n'y a tout de même pas de quoi casser trois pattes à un canard ectoplasmique. Des récits aux personnages animaliers, on n'en compte plus. Des histoires à frissons, avec toute la panoplie de monstres imaginables et sortis d'autant de contes, c'est pareil, bien malin qui pourrait en dresser une liste. Tout ça pour vous dire que les Eisner sont gage de qualité, mais qu'ils ne riment pas toujours avec les superlatifs. Il faut bien avouer que les dessins, aux limites de la peinture, donc, sont beaux, mais on pourra cependant rétorquer que les scénarios ne sont pas toujours ébouriffants, loin de là. Pour conclure, vous ne serez certes pas déçus par la série, ni par ce volume 2, mais ne vous imaginez pas non plus trouver ici de quoi marquer définitivement votre imaginaire, malgré la hype et les récompenses raflées outre-Atlantique...

voir la fiche officielle ISBN 9782413027577