parution 27 mai 2020  éditeur Delcourt  collection Outsider
 Public enfant / ado  Thème Aventure - Action

Le Serment des lampions

Ben et ses amis prêtent le serment des lampions. Mais rien ne se passe comme prévu... une aventure pleine de surprises et de rebondissements commence. Une quête initiatique allégorique, riche en messages positifs, qui séduira le jeune public.


Le Serment des lampions, comics chez Delcourt de Andrews
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2020

L'histoire :

Ben, Mikey, Elliot, Adam et Sammy font un serment durant l’équinoxe d’automne. Deux règles : on ne fait pas demi-tour et on ne regarde pas en arrière. Leur objectif : suivre les lampions le long de la rivière pour voir jusqu'où ils vont. Au fur et à mesure du trajet, les amis se défilent. D'abord, car il y a une soirée Tacos, inratable. Ensuite, demi-tour sans explication aucune, au niveau de l’église baptiste. Enfin, la peur des punitions une fois la limite géographique autorisée atteinte, au pont du canyon au crapaud. Ben se retrouve alors seul avec Nathaniel, qui ne fait pas partie de la bande initiale. Il n'est pas son ami, même si leurs pères respectifs le sont. Ils entament néanmoins tant bien que mal le dialogue. Nathaniel interroge Ben sur la portée et la sémantique de son serment. Puis ils rencontrent un ours qui veut pêcher des poissons selon les consignes lancées par son père il y a bien longtemps. Tous trois décident de poursuivre la route des lampions en suivant la carte de l’ours pêcheur. Cependant, ils finissent par se perdre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au travers de ce voyage initiatique, l’auteur américain délivre des messages forts. Il met en exergue que tout ne se passe pas toujours comme prévu, le sentiment de déception et de frustration quand on se crée une attente précise et qu’elle ne correspond pas à ce que l’on s’imaginait. Un ami malgré soi ; l'entraide avec des étrangers ; la richesse du hasard des rencontres sur des chemins parfois sinueux... La volonté d’avancer malgré les embûches, se serrer les coudes, trouver des astuces pour se sortir de situation alambiquées... et que « dans un voyage, ce n’est pas la destination qui compte mais le chemin parcouru et surtout les détours » (Philippe Pollet-Villard). L’accomplissement de soi et de ses ambitions. Savoir évaluer (ou pas) les dangers. Ryan Andrews nous livre là une belle allégorie de l’enfance, agrémentée par une réelle personnalité graphique et un choix de couleurs à la fois simple et davantage recherché suivant l'intensité du message à faire passer sur des passages clés ou de contexte. De belles leçons de vie pour préparer les plus jeunes à surmonter leurs peurs et leurs appréhensions face au monde qui nous entoure. Enfin, la savoureuse Madame Majectic pourrait faire l’objet d’un spin-off à elle seule !

voir la fiche officielle ISBN 9782413018599