parution 03 novembre 2009  éditeur Emmanuel Proust Editions  Public adulte  Thème Horreur, Fantastique - Etrange

Jenny Finn

Des meurtres et une épidémie ravagent Londres... Pour certains, la responsable de ces maux serait une petite fille du nom de Jenny Finn. Un récit horrifique ambiance Lovecraft, un peu obscur...


Jenny Finn, comics chez Emmanuel Proust Editions de Nixey, Mignola, Dalrymple
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Emmanuel Proust Editions édition 2009

L'histoire :

Ces derniers temps, à Londres, les journaux se vendent bien. De nombreuses prostituées sont retrouvées mortes et aucun tueur n’a encore été arrêté pour le moment. Ces crimes sont pourtant étranges, car chaque corps est retrouvé dévoré par une sorte de plante carnivore. Petit à petit, les enquêteurs apprennent que chaque victime aurait fréquenté une dénommée Jenny Finn. Cette jeune fille a l’air de transmettre aux personnes qu’elle touche une sorte de lèpre. Un type du nom de Tod la repère en train de déambuler dans la rue et essaie de la rattraper. Il lui conseille de ne pas traîner dans les environs, car outre les professionnelles du sexe, de nombreux brigands errent dans les environs. Il n’a guère le temps de l’emmener plus loin, qu’il est frappé par un vieil homme. Ce dernier semble illuminé et il en veut à Jenny. La jeune fille a toutefois pu s’enfuir au milieu de la foule. Tod se remet du coup reçu grâce à une autre jeune femme, qui l’aide à se redresser. Déçu de n’avoir pas pu aider la petite fille, il repart. Au détour d’une rue, il entend des enfants chanter une ritournelle dont Jenny Finn est l’héroïne. Mais qui est-elle vraiment ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Mike Mignola est un artiste populaire issu du monde du comics. Célèbre pour son style visuel hors norme, il l’est également pour avoir créé un personnage totalement culte : Hellboy. Comme il l’a montré dans sa série, Mignola est un grand fan d’horreur et notamment de Lovecraft. Fortement inspiré par le romancier, il a débuté en 1999 Jenny Finn avec Troy Nixey. Ensemble, ils ont concocté une histoire dont l'héroïne est une petite fille entourée de mystères et accusée de tous les maux. Entre une ambiance sombre teintée de fantastique et la période victorienne de Jack l’éventreur, le récit intrigue fortement. Le scénario est intéressant, même s'il est parfois un peu difficile de savoir où veulent en venir les auteurs. La folie qui s’empare du récit se fait donc parfaitement sentir ! Visuellement, Mike Mignola ne s’occupe que de la couverture : il a laissé à son comparse la tâche d’illustrer l'aventure. Si les tronches de ses personnages sont particulières, l’ensemble demeure plaisant. La dernière partie est illustrée par Farel Dalrymple dont le trait est de moins bonne facture. Si les récits obscurs et nébuleux vous attirent, Jenny Finn vous plaira sûrement. Les autres auront un avis plus partagé...

ISBN 9782848102535