parution 18 mars 2020  éditeur Hi Comics  Public ado  Thème Heroic-fantasy, Aventure - Action, Esotérique, Fantastique - Etrange, Mondes décalés Adaptation

Magic : The Gathering : Chandra T1

Les fantômes de Ravnica

La licence du jeu de cartes accouche d'une nouvelle adaptation. Chandra, la justicière pyromancienne qui a la faculté de voyager de plan en plan, va se venger d'un démon. A réserver aux fans du jeu car malgré le spectacle, le scénario manque de fond.


 Magic : The Gathering : Chandra T1 : Les fantômes de Ravnica (0), comics chez Hi Comics de Ayala, Tolibao, Jurolan, Lafuente, Lashley, Herms
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Chandra est une magicienne qui a le don de contrôler le feu. Mais c'est également un planeswalker. Il existe en effet une multitude de mondes, tous flottant les uns à côté des autres mais tous uniques et autonomes. Seuls les planeswalker sont aptes à voyager de l'un à l'autre, en pénétrant dans l'espace entre les plans pour en ressortir de l'autre côté. Bien sûr, certains d'entre-eux utilisent leurs pouvoirs pour faire le mal, mais la plupart protègent les populations de chaque plan. Leur raison d'être est d'aider les autres. Chandra compte parmi eux, et même si elle se demande souvent à quoi bon prendre des risques permanents avec sa vie, elle trouve une fois de plus la réponse sur Dominaria, où elle vient de sauver une petite fille des tentacules d'une bête immonde que ses flammes magiques ont réduite en cendres. La créature maléfique a dû en appeler d'autres durant le combat, car Chandra a fini par être encerclée et rudement assaillie mais sa rage a multiplié la puissance du feu sacré qui est en elle. Épuisée, elle est venue à bout de ses ennemis et se trouve désormais au centre d'un cratère que sa furie a provoqué. Malgré la violence de la scène, la petite fille sauvée se précipite dans ses bras et pleure en la remerciant. Chandra lui laisse un souvenir : un pétale de lotus exaltant, qui lui donnera du courage quand elle en aura besoin...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Magic The Gathering, c'est un jeu de cartes qui a cartonné partout dans le monde. Fort logiquement, il se décline aussi en produits dérivés, dont ce comics, qui consacre à Chandra, une magicienne aux pouvoirs de feu, qui vogue de plan et plan pour affronter les forces démoniaques. Pas de quoi révolutionner le genre fantastique, tant on marche sur des plates-bandes déjà mille fois traitées. Alors pour résumer, ces quatre premiers épisodes de la série ne sont pas désagréables mais ils ne soulèveront pas non plus l'enthousiasme, en dehors de ceux qui sont dingues de l'univers du jeu. Vita Alaya, scénariste américaine, a sans doute mis toute sa fibre féministe pour animer le portrait de cette justicière pyromancienne, mais le scénario se résume à une succession de batailles entrecoupées par des dialogues où l'héroïne exprime ses difficultés et la culpabilité à avoir parfois échoué. Alors le spectacle est réussi, grâce aux dessins d'Harvey Tolibao, artiste philippin et habitué des production IDW, mais ça n'empêche pas d'éviter les passages gnan-gnan. Toujours côté graphisme, on note que le dessinateur est assisté par Tristan Jurolan, probablement chargé de peaufiner des décors, qui s'avèrent réussis et participent à un visuel agréable, avec les couleurs vives apportées par Joana Lafuente. Voilà : cette Chandra ne mérite pas d'être clouée au pilori, malgré son aspect complètement «déjà-vu». Mais elle ne mettra pas non plus le feu à votre bibliothèque !

voir la fiche officielle ISBN 9782378870294