parution 13 novembre 2019  éditeur Panini Comics  Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action Super-héros

Old man Quill T1

La faute de personne, sauf la mienne

Les Gardiens de la Galaxie se reforment pour lutter contre la tyrannie de l'Eglise Universelle de la Vérité. Un revival génial qui prolonge de façon brillante le célèbre Old Man Logan : le monde de Mark Millar n'a jamais été aussi vivant !


 Old man Quill T1 : La faute de personne, sauf la mienne (0), comics chez Panini Comics de Sacks, Roberson, Gill, Mossa
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2019

L'histoire :

Peter Quill est un empereur respecté au sein de la planète Spartax mais depuis que l’Église Universelle de la Vérité a menacé de frapper leurs terres, beaucoup de citoyens sont inquiets. Seul Quill garde son assurance et son humour de toujours. Il sait qu'une expédition suffira pour éliminer cette nouvelle menace. Ce n'est pas la première fois qu'il sauve l'univers et ce ne sera surement pas la dernière ! Il prend le temps de dire au revoir à sa famille et d'embrasser ses enfants. Sa compagne est quelque peu inquiète mais ne laisse rien transparaître. Le gardien décolle avec sa flotte. Le général lui rappelle qu'une défaite serait catastrophique pour le système. Les vaisseaux finissent par rencontrer l'armada religieuse et le combat commence. De puissants rayons lasers sont lancés de toute part. Cependant, l'ennemi est protégé par un écran de foi puissant. Les télépathes font alors leur entrée et déstabilisent les pilotes ennemis. Quill et ses soldats en profitent pour aller à l'abordage dans le vaisseau temple. Ils affrontent le géant chevalier noir et trouvent son point faible : les yeux. Ils arrivent devant la matriarche : le combat est fini... c'est une éclatante victoire ! Pourtant, la matriarche reste sûre d'elle et se moque de Quill. Cette attaque n'était qu'une diversion et il est tombé dans le piège du Dieu noir. Le véritable combat a lieu en ce moment à Spartax, qui est maintenant sans défense. Quand il revient chez lui, tout est détruit et porte la marque sinistre du Dieu noir. Désormais, plus rien ne sera jamais comme avant...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La franchise Old Man commence à s'étendre à tous les personnages Marvel. Après évidemment le Old Man Logan , Ethan Sacks développe l'univers post-apocalyptique avec Hawkeye (qui accompagnait le vieux Wolverine dans le road trip imaginé par Mark Millar). Sacks récidive dans cette même veine mais avec cette fois une sacrée surprise, puisque ce sont les Gardiens de la Galaxie qui se retrouvent propulsés dans ce futur sans futur ! L'idée est d'autant plus géniale qu'elle élargit le concept en plaçant le tout dans l'univers ! Tout a donc bien changé et c'est un pur régal pour les fans de Marvel de découvrir ce que deviennent nos super-héros et supers vilains à l'aune de la prise de pouvoir de Crâne Rouge. Ethan Sacks réussit le pari fou de garder la patte de Mark Millar tout en apportant la sienne. On retrouve ainsi un ton sombre et désabusé, à l'image d'un Star-Lord qui a perdu son sens de l'humour et son assurance naïve. Les tempes grisonnantes, il traine sa souffrance et son amertume et ses compagnons vont devoir lui redonner un souffle de vie et d'espoir. Sacks ajoute une incroyable dose d'énergie et d'actions qui cadre parfaitement avec le style Gardiens de la Galaxie. De surprises en découvertes, de coups de théâtres en rebondissements spectaculaires, l'intrigue est superbe et incroyable d'inventivité et de trouvailles. Autre originalité de l'opus : le mal se décline sous fond religieux et cette nouveauté ajoute un côté futuriste dément. Plus fou que Old Man Logan et plus intelligent que les aventures des Gardiens de la Galaxie, ce comics est parfait de bout en bout. Robert Gill transcende ce superbe récit avec un graphisme fluide et ultra spectaculaire. Il ressemble d'ailleurs au style inimitable de Steve Mc Niven avec un côté peut être moins violent mais tout aussi efficace. En bonus tracks, vous pourrez écouter les musiques que Star-Lord aurait voulu entendre dans cette aventure décoiffante, puisque les titres des chapitres sont des morceaux de rock. Les papys de la Galaxie n'ont jamais été aussi cools !

ISBN 9782809482256