parution 10 juillet 2010  éditeur Panini Comics  collection Panini - Vertigo
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Graphic Novel

The mystery Play

A la première d'une pièce biblique de « théâtre citoyen », le docteur Bell, qui incarnait Dieu, est retrouvé mort. Un thriller psychologique, aux allures métaphysiques, servi par de magnifiques peintures.


The mystery Play, comics chez Panini Comics de Morrison, Muth
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2010

L'histoire :

Quand on est Maire d’une petite ville anglaise, qu’on traîne des casseroles pour des histoires de mœurs peu ragoutantes et que les élections s’approchent, fonder un festival citoyen en impliquant le révérend de la paroisse, peut avoir le double avantage de redorer son blason et de rapprocher ses concitoyens. Et dans ce contexte, quoi de mieux qu’une pièce sur les Evangiles ? Le Bien, le Mal, le Paradis, l’Enfer, Dieu et Satan… Les habitants eux-mêmes sont les garants du succès populaire. L’audience est grande pour la première. Or, avant même le tombé du rideau, le sang des spectateurs se glace : le docteur Bell, qui incarnait Dieu, ne regagnera pas la scène. Ni son cabinet. Son corps est retrouvé dans une mare de sang… Franck Carpenter, inspecteur de la crim’ de Manchester, arrive rapidement sur les lieux. Ses méthodes empruntent cependant plus à la philosophie qu’aux protocoles des criminologues. Ce mode d’investigation attise la curiosité d’une journaliste locale, au moment où Severs, l’acteur qui incarnait le Diable, s’apprête à être interrogé…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Grant Morrison est un fameux scénariste (New X-Men, Batman : L’asile d’Arkham, All-Star Superman), mais ses travaux sont loin de faire l’unanimité. Cet album ne devrait pas échapper à la règle, tant cette enquête policière est singulière. On y retrouve à nouveau le thème de la folie et de la vengeance, mais cette fois, le récit démontre comment une population peut être gagnée par la haine. En effet, les habitants désignent un bouc émissaire et justifient leur lynchage, pour finalement se priver par là-même de la justice. La dramaturgie et la mise en scène s’appuient habilement sur la pièce de théâtre biblique, qui offre un décor inquiétant à souhait pour le crime. Ce n’est qu’en conclusion que la dimension politique de ce polar transparaît. Il faut pourtant avouer qu’on est décontenancé à la fin de la lecture. En effet, les focus évoluent au fur et à mesure : c’est d’abord l’identité du criminel et le mobile du meurtre qui retiennent l’attention ; puis la personnalité étrange de Carpenter ; et enfin, la réaction massive de la population. Pas facile à suivre, mais le procédé narratif a le mérite d’attiser la curiosité. Heureusement, le travail incroyablement fin et riche de Jon.J. Muth amène une fluidité graphique qui aspire complètement le lecteur. Sa peinture est du grand art. Les décors et portraits sont saisissants, l’atmosphère tendue devient plombée et finalement suffocante. Le support graphique idéal pour une sombre histoire.

ISBN 9782809413311