parution 16 septembre 2020  éditeur Rue de Sèvres  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange

Soeurs d’Ys

La malédiction du royaume englouti

Gradlon, roi de la cité d’Ys, lieu de débauche, a deux filles aux caractères bien opposés : l’ainée est proche de la nature et la seconde aime les plaisirs qu’offre sa ville. Une nouvelle interprétation de l’Atlantide bretonne.


Soeurs d’Ys : La malédiction du royaume englouti (0), comics chez Rue de Sèvres de Anderson, Rioux
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Rue de Sèvres édition 2020

L'histoire :

Dame Malgven, épouse du duc de Werned, offre son royaume à Gradlon du Kerne, contre l’assassinat de son époux. Une fois débarrassée de celui qui était réputé pour sa sorcellerie, Gradlon épousera Dame Malgven. Cette dernière, grâce à ses pouvoirs magiques, lui promet de lui bâtir une nouvelle capitale plus belle que toutes les cités érigées par les hommes. Elle repoussera la mer avec des digues et lui construira un palais coiffé de dômes et de tours : la ville d’Ys. Epuisée par la magie, dame Malgven mourra quelques années plus tard en laissant deux filles. A son ainée Rozenn, elle transmettra le goût de la nature sauvage ; à la cadette Dahut, l’intérêt pour les miracles prodigieux...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La cité d’Ys est certainement l’une des légendes maritimes les plus connues et dont de nombreuses versions populaires existent. Cette citée légendaire qui paie son immoralité en étant engloutie par les mers, serait située au large de Quimper. Dans cette adaptation BD, Gradlon, devenu veuf, vit reclus. Il ne s’occupe que du commerce et pille les navires approchant de sa cité. Ses filles ont des tempéraments bien opposés : Rozenn, qui se désintéresse du pouvoir, aime batifoler dans la nature et va tomber amoureuse d’un pauvre pêcheur. Quant à Dahut, elle ne pense qu’à faire la fête dans la cité des plaisirs et estourbir ses amants qui lorgnent de trop près sur son royaume. L’américain M.Tobin Anderson propose ici sa version de cette légende et donne notamment une explication sur la disparition d’Ys. Si cet auteur s’est nourri des nombreux écrits sur ce mythe populaire, il en donne sa propre interprétation tout en préservant la dimension légendaire, fantastique et en proposant un récit cohérent. Pour donner du lien au récit, il s’est autorisé quelques libertés en imaginant certains détails qui le complètent. Ne vous laissez pas impressionner par le caractère volumineux de cet album, la narration est fluide, digeste, avec de nombreux passages où les illustrations se suffisent à elles-mêmes. Jo Rioux a fait un choix graphique audacieux en donnant le sentiment de s’être inspirée de l’iconographie médiévale. Elle insuffle du mouvement aux paysages sauvages ; les scènes plus violentes sont à la fois fascinantes et angoissantes. Les personnages sont expressifs malgré un trait naïf qui pourrait sembler enfantin.

voir la fiche officielle ISBN 9782810217403