parution 05 août 2003  éditeur Semic  collection Semic Books
 Public ado / adulte  Thème Humour

Jay & Motus Bob

Fans de la filmographie de Kevin Smith, cet opus est incontournable ! Retrouvez ces deux glandeurs pur jus, leur humour salace et l'esprit potache qui les caractérisent !


Jay & Motus Bob, comics chez Semic de Smith, Fegredo, Allred
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Semic édition 2003

L'histoire :

Une fois n'est pas coutume, Jay et son pote le taiseux Bob squattent allègrement chez une copine. Mais en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, ils ont transformé son salon en une véritable porcherie. Entre deux bouts de pizzas écrasés sur la moquette, des cendriers renversés, une poupée gonflable et un monceau de canettes de bières vides, le réveil annonce la fin de la teuf et surtout une affreuse gueule de bois. Passe encore, mais la goutte d'eau qui fait déborder le vase, c'est quand Jay essaie de serrer celle qui l'héberge en s'incrustant dans sa douche. Jeté comme un malpropre qu'il est et affublé de son indécrottable pote, Jay décide de faire se qu'il y a de mieux : partir draguer la gueuse, se faire quelques dollars en dealant sa magic beuh, bref, zoner...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si vous venez sur cette page, ce n'est certainement pas un hasard. C'est que vous connaissez probablement Kevin Smith, et que vous êtes sensible aux films qu'il a réalisés et/ou produits, aux rôles qu'il a tenus dans ces derniers (« Motus Bob », en français « Silent Bob », c'est lui) et enfin au fait qu'avant même d'être un auteur de comics, il en est un fan inconditionnel. Il a toujours affirmé avoir vendu l'intégralité de sa collection pour contribuer à financer son premier long métrage, et avoir tout racheté après ! D'autre part, ceux qui aiment les super-encapés savent qu'il a scénarisé « Green Arrow » et « Daredevil ». Bref, adapter son propre univers a certainement été un gros kif pour le barbu. Car « Jay & Motus Bob », ce sont deux caricatures hilarantes. Deux héritiers de « Laurel et Hardy », quatre vingt ans plus tard. Rien de neuf certes, mais le talent de Kevin Smith, c'est d'avoir capté l'air du temps. C'est le milieu des années 90 et de l'Amérique puritaine bien secouée par le Grunge . Avec ces deux types, les « slackers » ont trouvé leurs icônes. Le duo fonctionne à merveille : Jay joue le rôle du crétin exubérant, obsédé sexuel, provocateur insupportable et Silent Bob a tout du brave gars, qui ne manque pas d'humanité. A eux deux, ils tracent une route improbable et truffée d'anecdotes salaces. Certes, c'est loin des réflexions philosophiques, mais certains dialoguent sont réellement excellents et sous leurs airs de glandeurs détestables doublés de pauvres types absolus, ces deux là réussissent à devenir des personnages attachants. On concèdera que les cinq épisodes compilés dans cet album sont inégaux, à l'image du cinéma de l'auteur, mais ils recèlent aussi de très bons moments, frôlant même parfois la poésie. On pense en particulier aux chapitres dans lequel nos deux zigotos croisent la route d'un singe évadé de laboratoires. Enfin, les dessins de Duncan Fegredo collent à merveille au ton de la série. Derrière un aspect brut et presque fouillis, ils pullulent de détails et rendent à merveille les expressions. Bref, ce « Jay & Motus Bob » séduira les lecteurs en quête de décontraction, avec une p'tite bière à la main et deux-trois chips bien grasses, histoire de ne surtout pas se tuer au travail…

ISBN 9782848570259