parution 01 août 2019  éditeur Urban Comics  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Green Arrow Rebirth T6

Pertes et profits

Oliver Queen revient dans sa ville mais il a beaucoup de nettoyage à régler, notamment dans sa propre famille. Un final mal maîtrisé et qui file comme une flèche mais sans atteindre sa cible !


 Green Arrow Rebirth T6 : Pertes et profits (0), comics chez Urban Comics de Percy, Ferreyra
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2019

L'histoire :

Star City connaît de nombreux changements avec des travaux à tout va et des destructions des zones industrielles. À la place, on construit des habitations luxueuses. On abat également de nombreux arbres et même le pin le plus majestueux et le plus ancien surnommé Big Red. Ainsi, beaucoup sont mécontents et Tronçonneuse refuse de laisser mourir la nature pour le profit de certains puissants. Du coup, il avait Big Red mais le promoteur immobilier responsable est attaché à l'arbre gigantesque. Les caméras filment ce moment mais une flèche vient stopper net Tronçonneuse. Green Arrow est de retour à la surprise générale ! Même si cela l'ennuie d'avoir sauvé un corrompu, il revient pour faire la loi dans sa ville. La police sait qu'elle aura besoin de lui car la tendance politique actuelle ne lui est guère favorable. Pendant ce temps à Star Tower, Moina Queen s'entretient avec les responsables du neuvième cercle. Beaucoup sont en colère car elle a dépensé beaucoup trop d'argent pour financer le projet Star City. De plus, elle réclame d'autres moyens pour racheter un satellite. Pour eux, c'est inenvisageable. Ils vont même plus loin : elle devra démissionner et elle ne fera plus partie du neuvième cercle !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Green Arrow Rebirth tire sa révérence sur ce tome six. L'archer vert a d'ailleurs fort à faire puisqu'il doit affronter le neuvième cercle, sauver Red Arrow, vivre sa relation avec Black Canary, gérer le retour de sa mère et gagner son procès ! Beaucoup pour un seul homme et beaucoup surtout pour le lecteur. En effet, tout va trop vite et ce dernier opus est bien trop ambitieux pour être crédible. Les rebondissements sont trop gros et les personnages rapidement évacués, notamment avec la volte face de Moria Queen. De plus, les dialogues sont irritants au possible, tellement on verse dans le mièvre où les remarques futiles. Même les vilains ont perdu de leur charisme, notamment avec le Neuvième Cercle dont le côté diabolique ne fera pas même trembler. Quel dommage cependant car Juan Ferreyra fait un travail remarquable avec un graphisme et des couleurs superbes et très léchés. Ultra dynamique et spectaculaire, le dessin méritait un final bien plus relevé. L'ensemble est peut être à l'image de la réputation de Green Arrow : beau et clinquant à l'extérieur mais vide et insipide dans le fond. Un dernier tome avec pertes et fracas...

voir la fiche officielle ISBN 9791026816959