parution 23 octobre 2020  éditeur Vestron  Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Horreur Adaptation

Predator : Concrete Jungle

Fidèle à sa ligne directrice accrocheuse, Vestron vient frapper un grand coup en ressortant un grand classique des comic books du début des années 1990 : Predator Concrete Jungle, la suite officielle du film original de 1987 !


Predator : Concrete Jungle, comics chez Vestron de Verheiden, Warner, Randall, De La Rosa, Beauvais
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vestron édition 2020

L'histoire :

New York, été 1995. La canicule s’est abattue sur la ville et la chaleur s’immisce au travers du béton de la Big Apple. Il fait encore plus chaud que le terrible été 1987, si bien que les tueries et les accès de folies deviennent monnaie courante au sein de la ville. Appelés sur une tristement banale scène de crime conjugal, les flics Shaefer et Rasche sont vite dépêchés vers un immeuble désaffecté dans les bas-fonds de New York, où une rencontre entre des trafiquants de drogue a dégénéré en un véritable carnage. Arrivés sur les lieux, les deux enquêteurs découvrent avec stupeur que les cadavres salement écorchés et amochés proviennent des deux bandes rivales prises à partie par un seul et même ennemi lourdement armé. Au même moment, un massacre semblable a lieu où les corps mutilés se comptent par dizaine ! Selon le Général Philips, un proche de Dutch, le frère de Shaefer, disparu 3 ans auparavant dans une jungle d’Amérique centrale, le tueur serait un redoutable chasseur. Shaefer se met en donc en tête de le débusquer...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Initialement sorti en France en version colorisée chez Zenda en 1991, le comic book Predator Concrete Jungle avait reçu un bel accueil de la part des fans avant de disparaitre peu à peu faute de réédition. Il aura donc fallu attendre presque 30 ans pour pouvoir se (re)mettre sous les mirettes cette petite pépite ! Petite cerise sur le gâteau, Vestron a eu l’excellente idée de sortir la version originale noir et blanc de l’œuvre de Mark Verheiden (scénario) et Chis Warner / Ron Randall (dessins) retravaillée et réadaptée pour l’occasion. Et le moins que l’on puisse dire c’est ce choix s’avère plutôt payant. En effet, le côté monochrome et cru du comic book permet de coller à l’ambiance poisseuse de la canicule du New-York de 1995 autour de laquelle s’articule la narration de Mark Verheiden. Ce dernier reprend à son compte les éléments importants du film de John Mc Tiernan pour les transposer cette fois-ci non pas en pleine jungle d’Amérique centrale, mais dans une jungle urbaine violente où se côtoient trafiquants de la pire espèce et flics désabusés. Autant dire que le nouveau terrain de chasse des Predators est un véritable vivier ! De plus, le scénariste joue sur la continuité avec le long-métrage originel en mettant en avant le personnage de Shaeffer, le grand frère de Dutch (incarné à l’écran par Arnold Schwarzenegger). Ainsi quand l’un avait affaire à un Predator au beau milieu de la jungle, l’autre prend la relève en plein New-York. Et c’est d’ailleurs dans cet enchevêtrement narratif que réside tout l’intérêt du récit de ce Predator de haute volée ! Du côté des dessins, le travail peaufiné et l’articulation des planches de Chis Warner et Ron Randall possèdent la patine surannée des années 1980, proche du polar urbain qui reflète parfaitement le scénario de Verheiden et l’univers de la franchise encore balbutiante. Au final, en plus d’être la suite officielle en comic book du film Predator, Predator Concrete Jungle a posé les bases solides qui préfiguraient déjà la sortie de Predator 2 de 1990. Voilà donc une œuvre à (re)découvrir absolument !

voir la fiche officielle ISBN 9791095656463