parution 26 juin 2020  éditeur Vestron  Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Adaptation

Transformers T1

Fer de lance de la compagnie Hasbro dans les années 1980 et succès récent du box-office, les Transformers sont de retour en comic books au travers d’un projet ambitieux qui revisite les origines du conflit entre les Autobots et les Decepticons.


 Transformers  T1, comics chez Vestron de Ruckley, Pitre-Durocher, Hernandez, Malkova, McGuire Smith, Griggith, Whitman, Burcham, Lafuente
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vestron édition 2020

L'histoire :

Planète Cyberton. Les Autobots Bumblebee et Windblade sont en charge de Rubble, un nouveau robot qui vient d’être créé et qui découvre le monde dans lequel il évolue. Pour cela, ils doivent se rendre chez Brainstorm pour que celui-ci explique au nouveau venu, les merveilles de l’energon. A leur arrivée sur les lieux, le trio découvre avec effroi que Brainstrom a été tué de la main d’un autre cybertronien. De son côté, le sénateur Orion a mis sur pied une rencontre avec son homologue Megatron, pour que ce dernier apaise ses partisans et mette fin à des rassemblements d’Ascenticons qui causent des violences à Tarn près de Kaon. Mais Megatron ne l’entend pas de cette oreille et compte bien profiter de sa liberté d’expression pour exhorter ses fidèles à demander plus de rations d’energon. Or pendant son discours, Megatron est la cible d’un attentat qui échoue de peu alors même que les Autobots étaient chargés de sa protection. De plus, la nouvelle de la mort de Brainstorm se répand et met le feu aux poudres...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

S’il est bien une saga qui a pris différents chemins depuis sa création en 1984, c’est bien les Transformers. En effet, entre les comics, des dessins-animés et des films, le quidam a toujours eu un peu de mal à s’y retrouver. C’est pourquoi il a été décidé de remettre au goût du jour leurs origines afin de donner un point d’entrée accessible au lectorat néophyte et de réconcilier les fans avec la franchise. Pour ce faire, c’est l’auteur Brian Ruckley qui a eu la lourde tâche de s’attaquer à ce projet via 2 arcs narratifs fondateurs : The World in your Eyes et Orion Pax : Free Fall, censés expliquer et développer les origines du conflit entre les Autobots et les Decepticons sur Cyberton. Comme on pouvait s’y attendre, Ruckley a repris à son compte l’univers des Transformers en donnant une teinte relativement sombre au monde de Cybertron dès lors qu’un premier meurtre y a été commis. De même, l’auteur a décidé de mettre en place une histoire bien ficelée qui s’adresse en premier lieu aux ados et jeunes adultes plutôt qu’aux enfants, cibles initiales d’Hasbro dans les années 1980. De fait, le scénario laisse entrevoir de nombreux sujets intéressants en filigrane, comme le questionnement sur la mort, la responsabilité politique ou bien même l’utopie pacifiste. Au niveau des dessins, le premier arc illustré par le tandem Angel Hernandez / Cachet Whitman est bien amené grâce à des graphismes assez ronds et très proprets qui permettent une lecture fluide. Il en est de même pour la seconde histoire mise en images par Beth McGuire Smith. Et même s’il est incontestable que l’ensemble manque un peu de peps à cause d’un parti pris graphique trop sage, force est de constater que ce premier volume reste très agréable à lire. Véritable point d’entrée de l’univers des Transformers pour les néophytes, ce récit dévoile les origines du conflit entre les Autobots et les Decepticons et permet ainsi de (re)découvrir la saga des Transformers à la manière d’un fresh start plutôt vivifiant !

voir la fiche officielle ISBN 9791095656333