parution 03 mars 2017  éditeur Kana  collection Dark Kana
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Humour Shônen

Trinity Blood T19

Les habitants de Londinium, persuadés que les vampires du Ghetto sont responsables de l’attaque contre la ville, prennent les armes face à l’armée qui peine à les contenir. Esther se rend alors au cœur de la bataille... Un opus palpitant !


 Trinity Blood T19, manga chez Kana de Kyujyô, Yoshida
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kana édition 2017

L'histoire :

Toute une zone de la capitale Londinium a été anéantie autour du fleuve : les ponts se sont effondrés et les deux rives ont brûlé tandis qu’une étrange brume a pratiquement englouti tout le centre de la ville. C’est Virgil qui explique au gouvernement de quoi il retourne : l’arme qui a été utilisée s’appelle « Excalibur » et sa technologie a été volée au Ghetto. Cette dernière génère des ondes électromagnétiques à haute puissance qui agissent comme un four micro-onde. La brume est en réalité un nuage de particules fines qui se chargent en électricité telle un générateur de Marx, ce qui peut ensuite provoquer des décharges comparables à la foudre. Les humains demandent l’aide de Virgil mais, depuis la mort de la reine, le pacte qui le liait en tant que dirigeant du Ghetto n’est plus et il refuse d’aider les Terrans qui ont essayé d’exterminer les habitants des sous-sols le jour d’avant. Néanmoins, si une nouvelle reine monte sur le trône et qu’il estime pouvoir lui faire confiance, il réitérera son partenariat. Seulement, sœur Esther, héritière officielle de la couronne d’Albion, est sur le point de repartir à Rome. Mais peu avant de quitter le pays, la sainte échappe à la vigilance de ses accompagnateurs et se rend sur le champ de bataille. Tandy que Mary manigance pour faire tourner les événements en sa faveur, le bataillon de l’armée sur place dirigé par la duchesse d’Erin peine à contenir la foule qui est persuadée que la destruction de la ville est l’œuvre des habitants du Ghetto. C’est alors qu’Esther apparait pour défendre les vampires...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La bataille fait rage dans ce 19e volet palpitant : « Bloody » Mary a enfin dévoilé son jeu, la duchesse d’Erin également, et surtout Esther prend enfin sa situation en main et son rôle d’héroïne à bras le corps. La ville de Londinium est devenue un champ de bataille, la foule veut se faire justice contre les vampires du Ghetto qu’elle croit responsable de l’attaque qu’elle subit, et le gouvernement est visiblement dépassé. Toujours aussi verbeux, le scénario décrit parfaitement la situation et les enjeux politiques de chacun, et on s’y retrouve sans problème. L’action est prenante, surtout depuis que les faux-semblants ont cessé au tome précédent et qu’on sait tout ce qu’il y a en jeu et tout ce dont les protagonistes sont capables pour arriver à leurs fins. On a droit à des scènes de gunfights hyper stylisées avec un père Iqus qui défouraille à tout va, à des exosquelettes de combat en armure façon Escaflowne... à beaucoup d’action et d’affrontements, en résumé. Au dessin, la mangaka fait encore des merveilles en nous proposant des planches magnifiques et à la mise en scène impactante. Les finitions, le tramage, le niveau de détails, le découpage, la mise en page... tout est soigné, et chaque planche est un régal pour les yeux. Qui plus est, la mise en scène fait passer les sensations, la tension et l’émotion quand cela est nécessaire. Par contre, la scène de fin où Esther fait une entrée fracassante en avion est too much : certes, cela a du style, mais aucune crédibilité ! L’arc scénaristique atteint son apogée, et désormais on se languit de savoir quelle en sera la conclusion : comment la situation va-t-elle évoluer, et quel rôle choisira Esther quand tout sera terminé : Sainte représentante du Vatican luttant contre les vampires, Reine d’Albion pactisant avec ces derniers, ou trouvera-t-elle sa propre voie ? Bref, Kiyo Kyujyô nous impressionne encore une fois grandement par son dessin, et le scénario nous tient en haleine : on a hâte de pouvoir lire la suite dans le prochain opus !

ISBN 9782505068952