parution 17 juin 2021  éditeur Ki-oon  collection Seinen
 Public ado / adulte  Mots clés Aventure - Action / Mythologie / Seinen

Valkyrie apocalypse T8

Jack l'éventreur remporte son combat mais cela ne satisfait personne. Une suite remplie de longueurs.


 Valkyrie apocalypse T8, manga chez Ki-oon de Umemura
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Ki-oon édition 2021

L'histoire :

Le quatrième combat du Ragnarök se termine avec la victoire de Jack l'éventreur, donnant ainsi un point à l'équipe humaine. Après un petit moment de flottement, le public laisse éclater sa colère et son chagrin : la mort du gentil Héraclès face à un pur amas de méchanceté ne plaît en effet à personne. C'est ainsi que Jack l'éventreur repart sous les huées. Du côté des Valkyrie, Hilde tente de faire bonne figure mais elle aussi est en proie à une peine immense. Elle se recueille rapidement en la mémoire d'Héraclès avant d'aller préparer le prochain combattant humain...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La fin du combat opposant Héraclès à Jack l'éventreur donne lieu à des pleurnicheries dans tous les sens. On reprend un peu d'espoir lorsqu'il est temps d'annoncer les prochains combattants, mais hélas les longueurs reviennent à la charge. Entre une présentation particulièrement exagérée, voire grotesque, du prochain humain à devoir se battre, et des dieux qui se chamaillent, le scénario se focalise sur des dialogues inutilement chargés de testostérone et devient franchement ridicule. On ne comprend pas non plus l'intérêt d'incorporer un personnage de Chiruran si ce n'est de faire de la publicité à la série. Bref, comme on pouvait s'y attendre, ce huitième volume n'est pas palpitant et il continue de creuser la tombe du récit.

voir la fiche officielle ISBN 9791032708071