parution 10 septembre 2015  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Thriller Shônen

Hamatora T1

L’institut Facultas veut mettre la main sur Nice, qui tient une agence de détectives car le garçon a un pouvoir très intéressant. De l’humour, des pouvoirs et de la baston : oh yeah !


 Hamatora T1, manga chez Kurokawa de Matsumai, Kitajima, Kodama
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2015

L'histoire :

Un adolescent du nom de Murasaki pénètre à l’intérieur de l’agence de détective Hamatora tenue par un garçon du même âge, Nice. Ce dernier est en train de parler avec une cliente qui aurait un problème de fantômes. Tandis que la pulpeuse demoiselle expose ses tracas, Murasaki observe les lieux et le personnel : les locaux sont sales, et les employés (Nice et une étrange demoiselle qui engloutit une énorme quantité de nourriture) sont jeunes et n’ont pas l’air très professionnel. Pourtant, Murasaki prend sa tâche au sérieux : l’institut Facultas l’a chargé de ramener Nice. Celui-ci, tout comme Murasaki, possède un « minimum », c’est-à-dire un pouvoir spécial, et l’institut n’a pas apprécié que Nice soit parti avant la fin de sa formation. Rapidement, Murasaki découvre qu’il n’est pas au bout de ses peines avec cette mission...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Auteur de Blood lad, Yûki Kodama nous propose ici une collaboration où il effectue les dessins et une partie du scénario. La formule est simple : un garçon avec des pouvoirs aide les gens grâce à son agence de détective mais un institut veut le récupérer justement à cause de ses capacités. On suit ainsi le pauvre Murasaki qui est chargé de récupérer un dénommé Nice, aussi talentueux dans son domaine que pervers et amateur de baston. Du coup, on a le droit à des affaires qui se résolvent avec magie et coups de poings, le tout teinté d’humour et d’un petit zeste de fan-service. Les pouvoirs en eux-mêmes ne sont pas forcément originaux mais la façon dont ils sont utilisés par les personnages est quant à elle plus étonnante, et l’action fait mouche à tous les coups. En outre, le trait de l’auteur, facilement reconnaissable, se prête bien au récit, tant par son ambiance que sa qualité, ce qui apporte de l’énergie supplémentaire. Bref, on adhère immédiatement !

voir la fiche officielle ISBN 9782368521557