parution 08 octobre 2020  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

Real account T20

Kanata s’accuse à tort de voyeurisme pour protéger Ayame, mais la demoiselle ne sait pas comment en tirer parti pour la suite. Assez consternant.


 Real account T20, manga chez Kurokawa de Okushou, Shizumukun
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2020

L'histoire :

Kanata est accusé de voyeurisme. Il serait en fait Serial Sailor, l'homme déguisé en lycéenne qui s'incruste dans les toilettes des filles. Ayame s'insurge, elle sait que le garçon est innocent. Cependant, Kanata affirme qu'il est bel et bien coupable de ce dont on l'accuse. Fatalement, à la fin du vote, Kanata est celui qui a reçu le plus de voix. La sentence est immédiate : il gèle sur place. Malheureusement, il ne s'agissait pas du Marble en chef, le groupe doit donc tenter une nouvelle fois sa chance. Comment faire pour ne pas rendre vain le sacrifice de Kanata ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les personnages continuent de s’affronter pour déterminer lequel d’entre eux est le véritable Marble en chef. Après le ridicule sacrifice de Kanata (on ne comprend pas pourquoi il se met à chanter en jupette...), les personnages continuent de se chamailler et de se méfier les uns des autres. Encore une fois, on a le droit à une sélection aussi violente qu’absurde, et des révélations assez grotesques. Certains personnages secondaires attirent l’attention mais ne durent pas longtemps, engendrant ainsi du rythme et des longueurs à la fois. Le scénario est sur la pente descendante, il s’enlise clairement dans un grand n’importe quoi et les problèmes s’éternisent inutilement sans qu’on en voie le bout ou l’intérêt. Courage, fuyons !

voir la fiche officielle ISBN 9782368529300